+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique

RDC : le dossier 100 jours, une pièce théâtrale montée par la RDC ( Katambo Isse)

309views

La décision de l’acquittement du président national du regroupement politique, l’Union pour la Nation Congolaise UNC, Vital Kamerhe, suscite des réactions dans le chef des analystes politiques. Pour certains, cette décision de la cour constitutionnelle est saluée. Pour d’autres, ce procès de 100 jours n’était qu’une pièce théâtrale montée sur scène par le gouvernement congolais. c’est le cas d’un analyste des questions politiques et membre de la ligue des politologues du Graben, Katambo Isse Riguene, qui indique que l’acquittement de ce leader politique est une preuve que le pilier de la lutte contre la corruption prôné par le chef de l’Etat congolais, Antoine Felix Tshisekedi, a échoué et que cette corruption n’a pas été compatie mais plutôt récompensée.

Dans une interview accordée à Deboutrdc.net, ce dernier fait savoir, que la manière dont ce dossier a été tranché prouve combien de fois la loi n’est pas au-dessus d’une certaine catégorie des personnes en RDC.

« Cet acquittement prouve que l’impunité a été récompensée en RDC. Le combat de la lutte contre la corruption n’a pas atteint le niveau que le peuple congolais attendait » a-t-il dit.

Alors que, l’incriminé avait été acquitté sur le prix de l’innocence par la justice congolaise, cet analyste politique indique que, ce procès n’était qu’une mascarade. Il demande néanmoins à la justice congolaise de se relever de ce trou pour prouver d’une justice forte, pour un Congo fort.

Pour rappel, le  numéro 1 de l’UNC, qui a été condamné par la cours d’appel de Kinshasa Gombe a été accusé d’avoir détourné des fonds alloués pour le programme des 100 jours du chef de l’Etat congolais.

Ghislain Mbakulirahi.

 

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp