+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
EmploiEntreprenariat

Emploi : le cordonnier Mumbere Ngotsi, un modèle pour la jeunesse congolaise

224views

La création d’emploi est très capitale dans la vie de tout être humain. Ceci impacte positivement sur le bien-être, car non seulement elle améliore les conditions de vie mais aussi rend autonome. Ayant compris cela, Mumbere Ngotsi, un jeune âgé de 25 ans, natif de la ville de Butembo au Nord-Kivu, s’est lancé dans le métier de la cordonnerie depuis l’année 2015, et parvient à se prendre en charge grâce à ce métier négligé par plusieurs jeunes de sa ville.

Trouver de l’emploi en République Démocratique du Congo n’est pas chose facile. Des jeunes qui détiennent des grades académiques sont en chômage malgré leurs efforts fournis pour chercher de l’emploi. D’ aucuns pensent que ce taux de chômage qui a toujours été élevé, est le résultat de la mauvaise gestion de la RDC, car selon ces derniers, les autorités compétentes seraient en train de remplir leurs poches sans pour autant penser à leur jeunesse.

Conscient et témoin d’une vie misérable due au manque d’un travail mieux rémunéré ainsi que d’une activité génératrice de revenu, dont sont victimes certains de ses ainés, le jeune Mumbere Ngotsi dit ne pas regretter être cordonnier, car selon lui, avec ledit métier il arrive à subvenir à ses besoins quotidiens.

Pour ce dernier, la jeunesse congolaise doit devoir créer de l’emploi pour relever les défis de la vie.

« J’avais pris l’engagement de faire la cordonnerie par ce que j’avais réalisé que cela pouvait m’aider à me prendre en charge. J’avais appris chez les amis pendant quelques mois et j’ai fait de cela mon travail. Je peux dire que j’ai réussi à gagner ma vie grâce à ce métier et j’ai ouvert mon atelier dans la commune Mususa. Il est impérieux que la jeunesse se démène car avec notre pays ils risquent de rester chômeurs à vie », s’exprime –t-il.

Bien plus, Mumbere Ngotsi renseigne qu’il n’a pas voulu changer son métier après l’obtention de son diplôme d’Etat. Ce dernier fait savoir que, pour mieux œuvrer dans son domaine il a fait une formation avec un expert cordonnier. Toutefois, ce jeune talentueux informe qu’il est actuellement à mesure de fabriquer des souliers, des scandales, des ceintures ainsi que des babouches.

Ses œuvres

Bien déjà professionnel, ce dernier participe aux différents concours des organisations qui promeuvent les talents des jeunes, parmi lesquels on peut citer l’incubateur ‘’un jour nouveau’’ dans son programme Jeune et innovation.

Sa vision

La vision de ce jeune cordonnier est de faire enregistrer son entreprise au niveau des services de culture et art pour éviter toute forme de tracasserie auxquelles il fait face.

Son message aux jeunes congolais

Pour Mumbere Ngotsi, les jeunes congolais doivent savoir se battre autrement avec les talents en leur possession.

« Je voudrais voir les jeunes comprendre que le problème de la pauvreté c’est le mental, et tout le monde ne sera pas riche en se taillant un poste dans un bureau, nous devons aussi investir dans la promotion de nos différents talents comme font les amis des pays de l’Afrique orientale. Le plus important est que nous changions notre manière de penser et savoir investir. Nous ne devons pas négliger un métier mais voyons ce que ça peut nous apporter », a-t-il dit.

Delphin kayilanda

Leave a Response