+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Expo-Photos "les deux visages du lac Kivu"_Janvier Barhahiga à l'Institut Français de Bukavu_07 avril 2023_©deboutrdc.net
Expo-Photos "les deux visages du lac Kivu"_Janvier Barhahiga à l'Institut Français de Bukavu_07 avril 2023_©deboutrdc.net
Environnement

RDC : Les deux visages du Lac Kivu : expo-photos du journaliste Janvier Barhahiga

806views

Ce vendredi 7 avril 2023, le journaliste environnementaliste Janvier Barhahiga a animé une exposition de photos au Hall de l’Institut Français dans la ville de Bukavu en République Démocratique du Congo. Une exposition qui, d’une part, vise la promotion du tourisme sur le lac Kivu et, d’autre part, plaide pour la protection du lac qui, au-delà de son visage agréable au tourisme, est en proie à la destruction.

C’est une  trentaine de photographies suspendues aux murs blancs de l’Institut Français que Janvier Barhahiga a présentée au public de la ville de Bukavu ayant pris part à cette première exposition.

Janvier Barhahiga en expo-photos à l'Institut Français de Bukavu_07 avril 2023. ©deboutrdc.net
Janvier Barhahiga en expo-photos à l’Institut Français de Bukavu _07 avril 2023. ©deboutrdc.net

D’un côté, des images qui montrent la beauté de ce lac aux eaux douces. Des endroits touristiques et attirants qui incluent des petites îles, des littorales aux paysages époustouflants, des pêcheurs et des bateaux en pleine navigation. Du beau à voir.

De l’autre, des photographies qui exhibent le niveau de destruction du lac. Une destruction due aux déchets de tout genre que la population riveraine y déverse. Cette diversité englobe des déchets plastiques, des eaux usées et celles de toilettes ainsi que des quantités importantes de terre que certaines gens y jettent intentionnellement, poussant les eaux afin d’agrandir leurs parcelles longeant le lac.

Barhahiga regrette de voir que cette pratique faite au su et au vu des autorités locales demeure impunie malgré la destruction de la biodiversité qu’elle entraine.

Expo-photo "les deux visages du lac Kivu" _Janvier Barhahiga_ à l'Institut Français de Bukavu. ©deboutrdc.net
Biodiversité du lac Kivu menacée. Expo-photo « les deux visages du lac Kivu » _Janvier Barhahiga_ à l’Institut Français de Bukavu_ 07 avril 2023_ ©deboutrdc.net

S’agissant de la polution du lac par les déchets plastiques qui sont plus visibles et aux conséquences plus néfastes, Janvier plaide pour que les usines (étrangères toutes) qui en produisent soient contraintes de payer des frais convenablement fixés par la loi aux structures ou aux personnes qui se sont engagées à les collecter et/ou à les transformer.

« Ces usines devraient indemniser les organisations qui s’occupent du nettoyage de ce lac ».

Lauréat du prix Mazingira [« Nature », ndlr] du Parc National de Kahuzi Biega dans la province du Sud-Kivu en tant que journaliste engagé dans la protection de la nature, Barhahiga invite toute la population de la ville de Bukavu au civisme environnemental.

« Que toute la population de la ville de Bukavu et ses environs comprenne que le lac Kivu est à protéger vu son importance sur tous les aspects de la vie quotidienne ».

Auteur des plusieurs milliers de photos prises dans la nature, Janvier Barhahiga va, du 07 avril au 05 mai 2023, exposer des photos dans les enceintes de l’Institut Français de Bukavu sous le thème « les deux visages du lac Kivu ».

Lac de fossé d’effondrement, le lac Kivu est situé à 1 463 m d’altitude et compte 2 700 Km2 de superficie. Sa profondeur moyenne est de 485 m et a une longueur de 89 Km sur 48 Km de largeur. Au-delà d’être une mère nourricière pour la population à l’Est des provinces congolaises du Nord et du Sud-Kivu ainsi que celles de l’Ouest du Rwanda, il est également à la base de l’électrification de cette zone car son exutoire, la rivière Ruzizi, abrite le barrage grâce auquel ces entités, plus le Burundi, sont desservies en courant électrique.

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp