+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique_photo d'illustration. Crédit www.voicesofyouth.org
Politique_photo d'illustration. Crédit www.voicesofyouth.org
Politique

SUD-KIVU : Des acteurs de la société civile virent vers la politique: quelles sont leurs raisons ?

772views

Depuis le début du processus électoral pour les élections de décembre 2023 en République Démocratique du Congo, plusieurs acteurs de la société civile se sont prononcé candidats à la députation nationale et provinciale. Cette motivation inédite plonge la population du Sud-Kivu dans plusieurs questionnements.

De la société civile vers la politique

Adrien Zawadi, Président provincial du bureau de coordination la société civile Sud-Kivu, révèle que quatorze activistes de la province se sont lancés en politique cette année. Ils sont aussi bien à la députation provinciale que nationale.

Mais du côté de la population, la satisfaction n’est pas totale et les opinions sont divergentes. Les uns pensent que ces acteurs de la société civile y vont pour leurs intérêts personnels. Ceux-ci doutent que lorsque ces acteurs seront aussi élus, ils suivront les pas de leurs prédécesseurs qui n’ont fait que se servir oubliant la population qui les a élus. Plus loin, ils regrettent même que cela soit un moyen d’abandonner et de s’éloigner de la population.

D’autres estiment, toutefois, que c’est le meilleur moyen d’aller plaider pour la population qu’ils ont toujours soutenue. Ce que confirme David Cikuru, Président de la société civile noyau d’Ibanda.

 « J’ai déposé ma candidature pour les prochaines élections provinciales, mais pas dans l’objectif de s’éloigner de la population comme nombreuses personnes peuvent le croire. Je pars dans l’objectifs de bien représenter cette population », précise-t-il.

Les acteurs de la société civile se disent ne pas avoir déposé leurs candidatures pour leurs intérêts privés mais au profit de la population. Ils manifestent plutôt leur engagement dans la restructuration du régime politique en place.

« Nous avons longtemps dénoncé les choses, mais sans aucun changement. Faut-il alors rester bras croisés entrain de crier ? C’est pourquoi nous avons décidé de postuler pour voir si l’on peut apporter notre part au changement à l’édifice », ajoute Cikuru

Des journalistes sur la liste

A Bukavu, des journalistes aussi n’ont pas manqué au rendez-vous. Journaliste et chef de programme à la radio Svein, Hassan Murhabazi a révélé ses ambitions politiques il y a deux jours. Des ambitions qui viennent répondre à l’appel lui lancé par la population, nous a-t-il fait savoir.

 « Je me suis lancé dans la politique, et cela suite à la population qui me poussait d’y aller depuis longtemps. Enfin, j’ai aussi accepté l’appel de cette population pour mieux la défendre au niveau provincial ».

Pendant ce temps, nombreuses gens pensent que les journalistes qui ont pour mission d’informer et former la population sur le bon déroulement du processus électoral ne devraient pas embrasser la politique. Elles estiment que devenir politicien pour un journaliste, c’est une manière de fouir ses responsabilités et son engagement d’informer la population.

A ces propos, Murhabasi rassure et indique qu’’il s’agit d’une opportunité afin de s’offrir une « bonne place » à partir de laquelle il va informer sa population davantage.

« Je fais ma carrière de journalisme depuis 2013, c’est un métier qui m’a donné un nom dans la province. Même si je me porte candidat, pas pour m’éloigner de ma carrière mais pour trouver une bonne place à bien informer le peuple », a-t-il rassuré.

A trois mois des élections en RDC, les acteurs de la société civile restent convaincus que la population a compris leur lutte et l’importance de la mener au sein des instances de prise de décisions. Le besoin de rajeunir l’actuelle classe politique reste le souci hardent de ces activistes qui se disent prêts à relever les défis longtemps décriés.

Lire aussi: GOMA : De  l’activisme à la politique, la lutte continue ? 

Par Emmanuel Shalukoma

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp