BUKAVU : L’organisation des Forums des quartiers, une nécessité pour booster le développement

0
152

Pour mieux lutter contre l’insécurité dans la ville de Bukavu et dénicher d’autres difficultés que traverse la ville, les jeunes dans toutes les trois communes que comprend la ville de la Bukavu, plaident pour l’organisation des Forums des quartiers. Cet exercice pourtant salutaire semble être abandonné par les bourgmestres et ses cadres de Base.

 Dans certains coins, les cadres de bases accusent la présence de la pandémie à corona virus qui aurait paralysé toutes les activités y compris les forums de quartiers en interdisant le regroupement de personnes.

La nouvelle dynamique de la société Civile NDSCI noyau communal de Bagira interpelle les autorités dans sa juridiction de reprendre avec les Forums des quartiers, car seul cadre qui leur permet d’échanger sur l’état sécuritaire dans leur commune.

‘’Le corona virus existe encore, mais les le quartier doivent organiser ces forums bien sûr tout en respectant les mesures barrières. Nous plaidons pour que les chefs des quartiers de la commune de Bagira puissent reprendre avec cet exercice d’intérêt public. L’avantage de ces forum, les cadres de base sauront les difficultés auxquelles s’heurtent la population, ils seront informé sur la véritable cause de l’insécurité. Nous demandons aux chefs des quartiers de ne pas profiter de l’état sanitaire dans la province pour ne pas organiser ce cadre d’échange,’’ condamne Wilfried Habamungu vice-président de la NDSCI Bagira.

Pour la NDSCI Bagira, sa population s’heurte à plusieurs difficultés qui devraient à tout prix être débattues dans ce cadre indépendant qui croise les cadres de base et leurs administrés.

‘’Chaque jour les voleurs attaquent la population, on doit savoir les causes de cette insécurité et en chercher la solution. Les travaux communautaires ne s’organisent presque plus parce qu’il n’y a pas de forum pour montrer toutes ces difficultés. Le conflit entres les cadres de base caractérise aujourd’hui l’administration de Bagira, au point que la population ne sait plus chez qui s’adresser en cas des difficultés causées conflits,’’ regrette Habamungu.

Notre source interpelle le bourgmestre de s’impliquer pour que les cadres de base qui sont à sa juridiction ne puisse pas échapper à ce devoir civique voulu par la population. Le souhait de toute la jeunesse est de voir que tous les quartiers dans la ville de Bukavu reprennent avec les forums pour recueillir les desiderata de la population pour booster le développement.

Pour rappel, dans toutes les trois communes, la situation est la même à tel point que plusieurs observateurs pensent que ceci est délibérément organisé par les cadres de base eux même.

Patrick Babwine

Comments are closed.