SUD-KIVU : le collecitf des citoyens  indignés-RDC promet 48 heures de démission au Gouverneur et son gouvernement

0
192

‘Un délai de 48 heures sera accordé au Gouverneur ainsi que son gouvernement pour démissionner au cas où les rumeurs sur le retour de la prime sont confirmées après la réunion de ce Vendredi’’. C’est par ce mot que le collectif des citoyens  indignés-RDC exprime son soutien aux parents du Sud-Kivu. Ce dernier l’on fait savoir dans un communiqué officiel d’apaisement aux parents signé par Augustin Ntayitunda ce Jeudi 9 Janvier 2020 et parvenu Deboutrdc.info

Dans ce communiqué, le collectif des citoyens  indignés-RDC dit avoir été saisi par certains parents révélant la crainte d’un retour agressif de la prime par des manœuvres subversives et sournoises de plusieurs gestionnaires et enseignants syndicalistes.

‘’La prime ne reviendra plus sous toutes ses formes dans toutes les écoles du secteur public tant primaires que secondaires selon la constitution et la volonté du chef de l’Etat à promouvoir la jeunesse à travers l’éducation. Si par omission, quelconque autorité à l’occurrence le gouverneur récidive à la gratuité, ce vendredi 10 Janvier 2020, jour où tous les Seigneur de la prime ne jurent que par son retour, nous nous prendrons en charge sans complaisance,’’ déclare le collectif citoyens indignés-RDC

Ces militants promettent d’accorder un délai de 48 heures au Gouverneur et son gouvernement pour démissionner au cas où les rumeurs sur le retour de la prime sont confirmées après la réunion qui va se tenir ce 10 janvier 2020 dans la ville de Bukavu.

‘’Aucun frais au-delà des ceux fixés par l’arrêté provincial, ne sera payé par les parents des élèves du secondaire dans cette province,’’ précise ce militants.

Bernardin Matabaro

Leave a reply