+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
EducationPolitique

Dossier ISDR BUKAVU : 20 étudiants Fuliru seraient délogés du campus et le DG agressé, la population d’Uvira monte aux créneaux (UNEF RDC)

512views

Dans la rue tôt la matinée de ce lundi 10 Août, la population en colère barricade la RN5 à Kiliba. Les ressortissants du fief natal au DG de l’Institut Supérieur de Développement Rural  (ISDR Bukavu), exigent l’implication des autorités pour l’accès du professeur Bosco Muchukiwa à son bureau. Uvira qualifie du tribalisme pur et simple le dossier qui oppose le DG Muchukiwa au comité de gestion et l’administration de son institution depuis plusieurs mois.

‘’ La manifestation en cours à Kiliba depuis 5h00 du matin n’est plus la lutte de la tribu Fuliru seulement. Maintenant, c’est toutes les tribus de la plaine de la Ruzizi qui sont impliquées. Elles sont touchées par l’acte commis sur le fils de leur entité à Bukavu. Ce peuple demande aux  autorités de s’impliquer et que justice soit faite. Pendant que la route reste barricadée, une correspondance a été déposée à la Monusco, à la mairie et à l’administration du territoire d’Uvira par cette même population en colère. A Bukavu, nous venons d’apprendre que le professeur Muchukiwa va procéder  également au dépôt d’une plainte contre ses agresseurs, ‘’ précise Basimise Kapenda, Coordonnateur de la société civile citoyenne (SCC RDC) à Kiliba.

Le président de l’Union de nationale des étudiants Fuliru (UNEF RDC) précise que plus de 20 étudiants de leur tribu seraient expulsés des campus ISDR Bukavu.

Plusieurs analystes dans la ville de Bukavu, pensent qu’il est dangereux voir même anormal que lors que quelque part l’on dénonce une quelconque mauvaise gestion, l’on puisque crier au tribalisme. certains pensent que c’est une vulgarisation de la haine que quelques tribus entretiennent pour se rendre victime.

Pour rappel,  le DG de l’ISDR serait accusé d’une mauvaise gestion, blanchiment des capitaux et détournement des fonds destinés au payement des agents qui depuis 5 mois sont impayés, selon plusieurs sources. Ceci aurait conduit à des incidents  hors communs dont Muchukiwa a subit samedi 8 Août lorsqu’il venait pour une réunion préparatoire de la reprise des cours.

Signalons que le cabinet du DG jusque-là demeurerait scellé.

Amisi Musada Emerite