+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et JournalistePolitique

RDC : Un forum de Haut Conseil de Reforme Institutionnelle l’unique voie pour crédibiliser les élections (ECIDE)

516views

Une cacophonie érige domicile au sein de la politique congolaise, des contradictions en contradictions s’observent soit au sein d’une même famille politique ou soit entre partenaires en coalition.  Certains cadres de la plateforme Lamuka interpellent la population et rappellent la population sur leur raison de crier au vol dont ils ont été victimes.  Ces derniers pensent que l’on devrait maintenant leur donner raison suite à leur contestation des élections ainsi que le mariage qu’ils qualifient de contre-nature entre le FCC et Le CACH.  Les alliés dans LAMUKA proposent un forum de haut conseil de reforme institutionnel pour une meilleure organisation des élections transparentes et crédibles.

L’opposition Congolaise regroupée au sein de LAMUKA  confirme qu’elle ne s’attendait pas à grand-chose si pas la fin des accords frauduleux, car pense-t-elle que tout était prévisible. Partir des fausses prémices, difficile de s’attendre à une meilleure conclusion, déclare un cadre de l’Ecidé parti politique cher à Martin Fayulu l’ancien candidat à la présidence de 2018.

Les cadres de l’opposition politique Congolaise estiment que la situation que traverse le pays depuis l’époque de Lumumba aurait pour origine la crise de la légitimité, chose qui frise l’émergence et le décollage des institutions du pays.

Pas de la légitimité ni de l’égalité, tout est dans l’irrégularité.

La légitimité étant un gage du développement, elle est et demeure la solution unique à présager pour prétendre assoir les institutions crédibles et faire régner la paix et la concorde sociales.

Pour certains observateurs, ‘le pays est à feu et à sang’’, car les hommes politiques auraient pris en otage le décollage du pays.

Le chaos politique que traverse la république, brouille la lueur qui annonçait déjà le développement politique, économique, sécuritaire ainsi que sur le plan social au pays

 ‘’Tant que nous aurons des dirigeants qui ne sont pas légitimes, nous aurons toujours un problème dans le décollage de notre pays. Aujourd’hui il y a maintenant une cacophonie politique due à ce manque de légitimité. Sur le plan politique rien d’important, sur le plan social rien ne va, sur le plan économique c’est la catastrophe totale. La Covid-19 qui est venue s’ajouter n’a fait qu’empirer encore la situation économique qui était déjà par terre,’’ renseigne  Cikuru Mudosa secrétaire exécutif de l‘ECIDE parti politique cher à Martin Fayulu dans la plateforme LAMUKA.

Pour le poulain de Fayulu, le pays sombre  et serait en train de s’enfoncer suite aux mauvaises fois de la machine à broyer FCC qui ne voudrait aucunement pas voir les choses s’améliorer.

Un dialogue franc serait envisageable pour sauver le pays réclament certains pro-Fayulu.

C’est l’heure de la distribution du butin, ou soit sortir le pays du marasme politico-économique. 

La grande question qui agite la plupart des Congolais et qui par ailleurs suscite de la crainte, serait de vivre dans un pays sans opposition. L’homme prudent est celui qui voit le mal de loin dit-on. La demande d’un dialogue par Fayulu et ses paires donne matière à réflexion et ramènerait à la philosophie d’un gouvernement de coalition ou d’union nationale.

Dialoguer pour soit se partager les gâteaux, et qu’au nom de la confrérie la population puisse payer les pots cassés.

Le forum réclamé par certains cadres de l’opposition, consisterait à rassembler toutes les forces politiques du pays autour d’une table, idée que plusieurs analystes ne partagent pas.

Pour dissiper toute interprétation et malentendu, Mudosa rassure que le but primordial de ce forum réclamé par leur plateforme n’a pas pour objectif, le partage du pouvoir, mais plutôt pour discuter sur l’avenir des institutions au pays.

’Ce forum ne consistera pas à distribuer les postes, loin de nous cette idée, mais pour discuter sur comment réformer les institutions. Chez nous à l’ECIDE nous avons proposé qu’il ait un Haut Conseil de Reforme Institutionnelle CENI, le cours et tribunaux, réformer le CSAC et les lois électorales,’’

La vision de cette reforme permettra à aboutir à des bonnes élections, mais aussi  d’anticiper les élections. Pour cette force politique, cela serait une solution pour sortir le pays de l’impasse, et éviter le holdup  électoral que le Congo aurait connu.

Cette opposition, opportuniste aurait pour objectif dans l’organisation de cette réunion, chapeauter ce cadre proposé par eux-mêmes pour enfin avoir une main mise sur certaines institutions du pays.

Félix tendrait la main à son frère ennemi pour faire face à la machine à broyer du Front Commun pour le Congo ?

La population doute qu’il aurait déjà des enragements et accords secrets entre les deux leaders jadis amis tel  que l’on peut le lire sur des réseaux sociaux.

Mais les proches à Fayulu démentent  toutes ses rumeurs et rassurent que rien de secrets serait engagé mais s’il y en aurait,  ça ne pourrait être que dans le cadre du forum.

’Martin Fayulu a tout simplement dit ; ‘’je suis chrétien, et entant que tel  je pardonne tous ceux là qui ont volé la victoire du peuple. Je ne veux pas rester dans le passé nous devons maintenant avancer.’’ C’est à partir de là que les gens ont pensé qu’il y a eu rapprochement,’’ déclare le répondant de l’Ecidé de Fayulu au Sud-Kivu.

Patrick Babwine

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp