+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
EducationPolitiqueSanté

SUD-KIVU : Covid-19, les mesures barrières, un  impact sensible sur la baisse des maladies diarrhéiques

421views

Depuis l’apparition  de la pandémie à coronavirus dans la province du Sud-Kivu en République Démocratique du Congo, l’hygiène de mains serait beaucoup plus appliquée par la population. Le respect des mesures barrières ont eu un effet dominant sur le taux de maladies diarrhéiques en province.

Dans un entretien avec deboutrdc.net, le ministre provincial de la santé Cosmos Bishisha, informe que le respect des mesures hygiéniques pendant cette période de covid-19 a eu un impact sensible sur les maladies à mains sales.

Cosmos Bishisha dit être satisfait des résultats que produit l’application des mesures barrières contre la covid-19. Il ajoute que  le lavage fréquent de mains aurait réduit à la baisse le taux de maladies de mains sales comme la diarrhée, le choléra, …

« Les maladies de mains sales sans doute, sont les maladies qui ont sensiblement diminués avec le différentes mesures barrières prises contre la pandémie à coronavirus, parmi ces mesures il y’a le lavage de mains de manière plus fréquente soigneusement,  ce qui a impacté sans doute comme je viens de le dire les maladies aux mains sales, » renseigne Cosmos Bishisha ministre provinciale de la santé.

Tout en incitant la population au respect de mesures barrières contre la covid-19, Cosmos Bishisha appelle les Sud-Kivutiens à demeurer dans la propreté, mais aussi à avoir un œil penché sur les mesures édictées par les autorités et le personnel soignant, car selon lui outre la covid-19, ces mesures contribuent à la lutte contre d’autres maladies liées à la malpropreté.

« J’encourage toute la population à demeurer dans la prévention contre la pandémie covid-19 parce qu’en plus de la lutte contre la covid-19, ces mesures peuvent aider à la propreté parce que nous sommes appelés à assainir notre environnement et l’environnement sein voudrait que nous soyons tous propres, » interpelle Cosmos Bishisha

Pour rappel, depuis le début du mois d’avril jusque mi-mai 2020, la division provinciale de la santé du Sud-Kivu a identifié plus de 200 cas de choléra en province.

Bernardin Matabaro

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp