+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et JournalistePolitique

Sud-Kivu : Massacre de Kipupu, le silence de Ngwabidje inquiète

422views

5 jours après les massacres des civils à Kipupu dans le Fizi profond et Itombwe dans la province du Sud-Kivu, la déclaration de l’autorité provinciale se fait toujours attendre.

« Massacrer plus de 200 personnes sans intervention et décisions ferme du gouverneur et ou ses services c’est une complicité », regrette un acteur de la société civile de Kipupu.

Face à ce massacre, les chefs coutumiers de Fizi et Itombwe décrètent deux jours de deuil.

« Nous sommes indignés de ce massacre et génocide perpétrés contre notre population et notre collègue abattu lâchement, égorgé comme une chèvre et sa maison brûlée. Nous, Bamis de Fizi et Itombwe, décrétons ce jour, un deuil de deux jours de mercredi 22 au jeudi 23 juillet 2020 sur toute l’étendue du territoire de Fizi et Itombwe et partout où se trouve bana ba M’Mbondo », écrivent-ils dans leur déclaration.

Pour certains observateurs, ces massacres similaires à ceux perpétrés dans le grand nord de la province du Nord Kivu veut confirmer le plan d’occupation concocté par certains pays voisins depuis des années.

Selon certaines sources de la société civile c’est la coalition des groupes armés Ngumino, Twirwaneho et Red Tabara qui ont tué ces personnes et brulé des maisons. Pour quelle raison ? Pour qui roulent-ils ? autant de question sur les lèvres des habitants de Fizi et Itombwe.

Depuis Baraka

Anna H.