+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, octobre 27, 2021
DDH et Journaliste

Kabare : Des habitants de Lugendo s’opposent à l’installation de leur chef de groupement

Au moins dix habitants de Lugendo dans le territoire de Kabare ont été arrêté et relâchés quelques heures après au cachot de la police à Birava.

Ces personnes, essentiellement des activistes de droits humains et des acteurs de mouvements citoyens faisaient partie des habitants de Lugendo qui manifestaient contre la réhabilitation de leur chef de groupement suspendue Damien Ngaboyeka ce lundi 20 septembre.

Ces derniers manifestaient au moment où une délégation constituée notamment des représentants du Ministre provincial de l’intérieur et de l’administrateur du territoire de Kabare étaient déjà sur place pour diriger la cérémonie de réinstallation de Monsieur Ngaboyeka.

Ce dernier est reproché par une franche de la population de collaborer avec les malfaiteurs, l’esprit divisionniste et la mauvaise gestion.

Un des habitants de Lugendo qui a été joint par la rédaction à ce sujet indiquent que les dix personnes ont été arrêté par les militaires avant de le conduire au cachot de la police puis relâché quelques temps après.

Nos sources indiquent que les officiels venus de Bukavu avec à la tête, l’administrateur du territoire assistant de Kabare sont allés exécutés la décision de l’administrateur du territoire de Kabare portant réhabilitation du Chef de groupement ad intérim de Lugengo Damien Ngaboyeka.

Dans sa lettre du 17 septembre dernier et sur instruction de l’actuel ministre provincial de l’intérieur, securité et affaire coutumière, l’administrateur de Kabare lève la suspension du chef de groupement ad intérim de Lugendo.

L’autorité territoriale motive sa décision le fait qu’aucune action disciplinaire n’a été ouverte à charge de l’intéressé et que le délai de sa suspension à largement dépassé trois mois.

Selon nos sources, l’ordre de mission que détenait l’administrateur assistant de Kabare pour réinstaller le chef de groupement contesté par la population a même été déchiré par les manifestants qui auparavant avaient placés des barricades sur la route Birava-Lugendo afin de bloquer tout passage à la délégation venue de Bukavu.

 

 

Leave a Response

Open chat
Bonjour!
Deboutrdc.net est à votre écoute!
Vous voulez nous contacter? Cliquez juste ce bouton à coté!
× Contactez l'équipe de deboutrdc.net