+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique

RDC : Etat de Siège, le DDR Communautaire est-il efficace ?

355views

L’Etat de siège, une nouvelle stratégie pour ramener la paix à l’Est de la RD Congo.  décrétée par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi Tshilombo, les attentes de cette mesure constitueraient une réussite pour les provinces concernées. Déjà certains groupes armés commencent à se rendre tant soit peu et restent dans des centres de cantonnement pour attendre leur réinsertion au sein de la communauté. Plus de mille éléments se sont rendus au Nord-Kivu, et d’autres continuent à persister.  

Contacté par Radio okapi, Jacques Katembo, coordonnateur de la commission interprovinciale d’appui au processus de sensibilisation de désarmement, démobilisation et réinsertion communautaire au Nord-kivu, ce dernier a félicité la résolution du chef de l’Etat et pense que l’Etat de siège est la seule option pour amener les groupes armés aux replis en fin d’instaurer la sécurité dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

« Il y a vingt ans que les groupes armés sont en train d’acculer la sécurité au Nord-Kivu, on a eu plusieurs démobilisations et espérons que la mesure prise par le chef de l’Etat pour ces provinces va résoudre le problème sécuritaire, parce que tous les groupes armés étaient en train d’attendre et de se préparer pour leur réédition. Il fallait qu’on décrète un état de siège ou le gouverneur sera militaire et espérons que tout ira bien dans la province du Nord-Kivu et cette province sera sécurisée », a-t-il déclaré.

En outre, Jacques Katembo appelle à une prise en compte des processus du programme de DDR communautaire pour faciliter l’adhésion massive à ce dernier. Pour lui, l’initiative de l’Etat de siège sera réussie que si le gouvernement, le nouveau gouverneur et la communauté s’investissent plus dans cette donne.

« Vous savez que si les groupes armés qui s’étaient déjà rendus dans le centre dit de cantonnement retournaient en brousse c’était à cause de la mauvaise prise en charge. Le programme n’avait pas commencé et tous étaient déjà prêts pour se rendre, cependant le programme s’était arrêté seulement au désarmement or le programme DDR communautaire doit partir du désarmement, démobilisation et réinsertion communautaire. Avec la nouvelle donne initiée par le chef de l’Etat nous espérons que tout ira bien. Vous allez vous souvenir que déjà il y a des groupes armés que nous avons rencontré qui se disent prêts pour la réédition », a-t-il expliqué.

Son appel lancé aux différents groupes armés est de continuer à se rendre et à ceux qui sont toujours dans la brousse de déposer leurs armes car dans le cas contraire le programme de démobilisation, désarmement et réinsertion communautaire s’en rendra compte.

Par Hortense Zabona        

Leave a Response