+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Culturelle

Bukavu : Festival ya watoto, les enfants à l’honneur ce samedi 6 juillet 2024

180views

La deuxième édition du ‘’Festival ya Watoto’’ est prévue pour ce Samedi 06 Juillet 2024 à l’Institut Français de Bukavu.  Cette première Institution Culturelle de la Ville a disponibilisé un fond de 8 000 Dollars Américains pour la réussite de cet évènement en faveur des enfants mal nourris. Cette édition du festival ya Watoto compte recevoir au moins 2 000 participants par rapport à la première Edition qui en avait reçu 1 500.

A cette occasion, les enfants auront un moment de se divertir et jouer aux différents types de jeux. Ils vont apprendre quelques arts et métiers simples, participer aux spectacles, aux concours et accéder à la médiathèque pour la lecture de contes à l’Espace Enfant.

Festival ya watoto (Festival des enfants), a pour objectif de réunir des familles dont les Parents et leurs enfants autour d’un évènement culturel, festif, artistique et éducatif. La halle des Grands Lacs est bien disposée à recevoir l’activité. Le festival est organisé par l’Institut Français de Bukavu avec plusieurs autres partenaires parmi lesquels ; le Réseau des Journalistes Amis de l’Enfant-Junior (RJAE-Junior), Kesho Congo, pour ne citer que cela.

La Directrice déléguée de l’Institut Français de Bukavu, Clémence Denis, promet que les fonds qui seront collectés à travers la vente des tickets vont aider les enfants mal nourri à travers l’organisation Kesho Congo.

‘’Les recettes du festival seront intégralement versées à l’ONG Kesho Congo pour lutter contre la mal nutrition infantile. Cette année, il y a aussi la possibilité d’acheter les tickets pour les enfants défavorisés.  Au moment de l’achat ils pourront avoir un ticket supplémentaire. On va voir comment amener les enfants défavorisés à participer aussi au festival. La générosité collective exige.  L’esprit du festival est comme une fête de l’école, une kermesse à la fois artistique parce qu’il y aura aussi une partie d’apprentissage, ce qui fait que ça soit un évènement qui nécessite beaucoup de partenaires,’’ fait savoir Clémence Denis.

Ayant une usine capable de produire environs 10 tonnes par mois des biscuits, de ration sèche, de la bouillie, Kesho Congo qui recevra ce don des fonds collecté à travers les tickets fera des distributions aux enfants qui sont localisés dans 17 centres.

‘’Participer à ce festival devient une occasion d’intervenir dans la lutte contre la mal nutrition. Faire participer ses enfants à ce Festival c’est les offrir une occasion d’être épanouis car il y aura la possibilité de devenir plus créatif à travers la culture et la convivialité. J’invite les parents à payer des tickets pour eux-mêmes et leurs enfants pour donner la chance aux enfants en détresse que nous allons assister,’’ intervient Benoit Isaya, représentant de l’action sociale Kesho Congo.

Signalons que ce festival se conforme à l’article 31 alinéa 1 et 2 de la Convention relative aux Droits des Enfants et qui reconnait le droit des enfants au loisir, de se livrer au jeu, à l’activité créative, de participer librement à la vie culturelle et artistique.

Les enfants journalistes de l’équipe RJAE-Junior vont réaliser des vidéos, des interviews, des photos. Ces enfants vont également écrire des articles qui seront publiés sur leurs médias en ligne Watoto News. Tout cela est une l’initiative des enfants pour couvrir ce festival dédié aux enfants et aux familles.

Arsène Aksanti Bwimba, président du Comité urbain des Enfants et responsable du RJAE-Junior rassure le soutien de sa structure.

’Nous reconnaissons que c’est une activité qui nous place dans nos droits. Nous soutenons ce festival pour l’intérêt de tous les enfants de Bukavu. Parmi les participants, nous donnerons la chance à d’autres enfants passionnés du métier de journalisme comme nous, d’apprendre les techniques de manipulation de la caméra et les appareils photos. Nous avons également préparé un ballet poétique qui sera aussi lancé le jour du Festival. Nous voulons transmettre un message important sur comment les enfants soufrent à travers ce ballet intitulé cris des enfants,’’ promet Arsène Bwimba.

Amisi Musada Emérite

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp