+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Détenus agonisant à la prison de Kalehe. Photo tiers, juillet 2021.
Détenus agonisant à la prison de Kalehe. Photo tiers, juillet 2021.
DDH et Journaliste

Sud-Kivu : 15 détenus de la prison de Kalehe entre la vie et la mort

359views

Quinze détenus de la prison de Kalehe dans la province du Sud-Kivu sont dans un état critique. Cette maison carcérale située à plus de 70 km de la ville de Bukavu sur la route Bukavu-Goma est devenue un mouroir selon certaines ONG des droits de l’Homme.

Cette information est confirmée par la Nouvelle Dynamique de la Société civile dans une dépêche rendue publique ce Samedi 3 juillet 2021. Cette structure citoyenne plaide pour une assistance urgente pour sauver ces détenus.

Selon Didier Misuka, Président Territorial de la NDSCI Kalehe qui signe cette dépêche, la NDSCI mène actuellement des grands plaidoyers pour l’humanisation des prisons en RDC.

« La Nouvelle Dynamique de la Société civile en RDC, NDSCI – CHUNVI YA CONGO , à travers son nouveau programme “Observatoire Citoyen des Prisons en RDC” est très préoccupée par la situation critique d’une dizaine de détenus se trouvant à la prison de Kalehe dans la Province du Sud-Kivu qui sont en train de mourir de faim », précise Didier Misuku.

Et d’ajouter : « Et sur place le constat est apocalyptique : 15 détenus très maigrichons allongés à même le sol se trouvent dans un état agonissant et en train de mourir de faim ».

La NDSCI trouve cette situation inadmissible et invite les autorités à vite intervenir pour sauver la vie de ces compatriotes qui, en dépit d’être prisonniers, demeurent des citoyens et des humains et qu’à ce titre ils ont droit à la vie.

Contacté le Gouverneur du Sud-Kivu, Theo Kasi affirme avoir déjà instruit son ministre de la Justice pour une intervention urgente.

Face à cette réponse du gouverneur, la NDSCI tient à rappeler au Gouvernement Provincial qu’il ne doit pas attendre le pire pour réagir.

« Il est de ses devoirs et obligations d’assurer une pension alimentaire conséquente aux détenus de toutes les prisons. La NDSCI réitère enfin son combat pour que nos prisons cessent d’être des mouroirs et que l’ensemble de règles minima pour le traitement des détenus des Nations Unies dit “Règles Nelson Mandela “soient respectées partout en RDC.

Pour rappel, les ONGs Partenariat pour Protection Intégrée, PPI et Caritas Bukavu avaient déjà alerté en Janvier 2021 sur les conditions des détentions  dans les prisons, cachots et amigos de la province du Sud-Kivu. 

Leave a Response