+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique

Sud-Kivu : Cette Gouvernance de Théo Ngwabidje qui frustre ses administrés

438views

Après avoir échappé à une deuxième déchéance, à cause de la motion rejetée par 24 députés sur 44 votants, à l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu, le vendredi 07 Mai 2021, la gouvernance de Théo Ngwabidje Kasi, semble frustrer la plus part de ses administrés.

La rédaction de Deboutrdc.net, a pris l’initiative d’interroger la population dans la ville de Bukavu, plus particulièrement les citoyens lambda, sur  la cotation que le chef de l’exécutif provincial aurait sur un maximum de dix, par rapport à sa gouvernance depuis son accession au pouvoir. Ces habitants ces sont exprimés en langue Kiswahili, que nous avons traduit en Français.

Dans notre micro trottoir, les habitants partagent presque des opinions convergentes. Ils fustigent le non réalisation de promesses faites depuis le début de son mandat. Plusieurs problèmes sont décriés notamment l’insécurité, les infrastructures, l’insalubrité, la corruption, le détournement et bien d’autres.

« Si nous étions les décideurs et détenteurs du pouvoir, Ngwabidje ne serait plus gouverneur de cette Province. Pour moi il mérite trois et demi sur dix, parce que sur le plan sécuritaire, il n’a pas le bâton de commandement car, la sécurité de la ville en particulier et de la province en générale reste chaotique ». a déclaré un habitant rencontré à la place de l’indépendance.

Pour cet habitant, la criminalité a élu domicile au Sud-Kivu, et cela au su et au vu de l’autorité. Il lui recommande de se faire entourer des hommes capables de lui fournir des bons conseils en matière de la bonne gouvernance.

« En matière sécuritaire le gouverneur a lamentablement échoué. Des bradeurs sont tués, des paisibles citoyens sont tués en pleine rue jour et nuit. Ngwabidje devrait avoir des conseillers dignes pour espérer à l’amélioration de sa manière de gouverner, je n’ai pas de côte à lui donner parce que je ne vois pas ce qu’il mérite pour tout ce qu’il a promis, mais cinq sur 10 lui va… ». a regretté un vendeur de cartes prépayé.

Un bon parleur, mais aucune réalisation palpable. Cet habitant déplore la corruption qui caractériserait certaines institutions en province.

« Il a promis de réhabiliter la route place Mulamba dans 45 jours. Ça fait maintenant deux ans depuis et la route est restée inachevée. Il est d’abord fort en matière de corruption et de détournement. Nous avons mandaté les élus pour décider et contrôler à notre place, mais Ngwabidje les a déjà infectés. Donc pour lui donner une cotation, il faut d’abord qu’il soit visible comme un élève qui se dirige à l’école et fais ses devoirs et interrogations pour mériter une cote,’’ renseigne un citoyen contacter par deboutrdc.net

L’insalubrité bat son plein dans différentes contrées de la ville de Bukavu. Cet habitant rencontré à la place dite Major Vangu, estime que seul l’état environnemental justifie l’absence de l’autorité provinciale.

« La vie humaine n’a plus de considération au règne du tout Puissant Théo Kasi. Sur le plan éducation, rien à commenter. Il a carrément zéro. Sur le plan propreté de la ville, un gouverneur se contente de suspendre le maire et son intérimaire ne fait rien du tout. Regarde chez nous, le rond-point Major Vangu, c’est une preuve qu’il n’y a pas l’autorité dans la province », a-t-il déclaré.

Pour une vendeuse de légume rencontrée dans l’avenue Kassaï, au quartier Ndendere, en commune d’Ibanda, Théo Ngwabidje, est un Gouverneur de Bukavu et non du Sud-Kivu. Elle a précisé qu’un nombre important de la population de son village à quelque mètre de la ville de Bukavu, n’est pas à mesure de reconnaître le Gouverneur du Sud-Kivu.

« Notre gouverneur ne fait pas de descentes dans les territoires pour s’enquérir de la situation sur tous les plans. Chez nous à Kabare, je n’ai jamais entendu son arrivée là-bas. D’ailleurs la majorité des habitants de mon village ne le connaissent pas. C’est pourquoi je lui donne cinq sur dix parce qu’il est seulement Gouverneur de la ville de Bukavu », a déclaré une fille vendeuse de légumes dans la ville de Bukavu.

Pour rappel, lors de l’examen de la motion de défiance à son encontre, le Gouverneur Ngwabidje, a imploré une seconde chance aux députés provinciaux. Celui-ci a promis de travailler désormais pour l’intérêt général de la population.

Par Carine Bintu

Lire aussi:  Sud-Kivu : Ngwabidje implore aux députés provinciaux de réitérer une fois de plus la confiance en lui

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp