+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique

SUD-KIVU : Une province enclavée par manque d’infrastructures routières

904views

« Quelque chose doit changer et les responsabilités doivent être rappelées aux uns et aux autres, » c’est par ces mots que  le Bureau de  coordination de la société civile du Sud-Kivu, interpelle Théo Ngwabidje gouverneur de la province sur la question d’infrastructures qui défraye la chronique en province.

Au cours d’une conférence de presse organisée du lundi 18 janvier 2021, la société civile du Sud-Kivu, alerte sur l’état inquiétant des routes dans la province.

Cette structure citoyenne indique que la province est de plus en plus enclavée de tous ses quatre points cardinaux ; néanmoins elle regrette de voir que toutes les routes sont dans un état de délabrement très avancés et certaines sont devenues impraticables.

En dépit  des sommes perçues à différents postes de péage route (7 postes) rien n’est visible sur le terrain si pas des bourbiers et nids des poules qui jonchent différents tronçons routiers en province. Les usagers qui devraient bénéficier de la contrepartie de la taxe routière vivent le calvaire.

Pour la société civile, le gouverneur s’est fait passer pour un beau parleur, mais aucun résultat n’est visible.

Elle précise que la population veut voir des œuvres et non des discours.

« La route place Mulamba-Ruzizi 1er ; Ruzizi 2-Major Vangu, Bukavu-Mwenga, Bukavu-Uvira-Fizi ; Bukavu-Goma, Bukavu-bunyakiri, toutes ces routes sont en état d’impraticabilité indicible mais les promesses de réhabilitation ne tarissent pas depuis des années, la population veut du concret car elle ne sait plus communiquer et communier  d’un endroit à un autre » déclare Adrien Zawadi, président du Bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu.

Rappelons qu’une somme de 3,5millions de dollars qui devrait réhabiliter la route marché Nguba-Frontière jusque-là font objet de spéculation et l’on croirait à un détournement.

Bernardin Matabaro

Lire aussi: SUD-KIVU : La province prise en otage par ses propres fils (Société Civile)

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp