+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
ActualitéDDH et JournalisteJustice

KALEHE : Condamnation à perpétuité du capitaine Jérémie saleh, CCTSC de Kalehe Salue cette décision

71views

Le Cadre de Concertation Territorial de la Société Civile de Kalehe, se dit satisfait du jugement rendu par le tribunal militaire de garnison du territoire d’Uvira à Minova contre le capitaine des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, Jérémie Bin Saleh, auteur du meurtre de l’activiste des Droits Humains,  Anne Marie Buhoro. Morte dans la nuit du vendredi 28 au samedi 29 janvier 2022 à Minova, de  suite des  blessures occasionnées par  quatre balles lui infligées dans l’abdomen par cet homme avec qui elle cohabitait.

Après le meurtre de l’activiste des droits humains et agent de la Fondation Panzi, les enquêtes ont été menées par les autorités judiciaires, et il avait été décidé qu’une audience en flagrance soit organisée par la cour militaire du Sud-Kivu afin que l’auteur du crime de madame Anne-Marie Buhoro, le capitaine Jérémie Bin Saleh soit auditionné et puni conformément à la loi.

Pour Delphin Birimbi, président du Cadre de Concertation Territoriale de la Société Civile de  Kalehe, la satisfaction est immense de la manière dont le tribunal militaire de garnison d’Uvira a jugé de l’affaire du meurtre d’Anne-Marie Buhoro. Il estime néanmoins que le jugement rendu servira d’exemple à tous les militaires qui trouvent plaisir dans les tueries des civiles se croyant au-dessus de la loi.

« C’est le vendredi 11 /02/2022 que le tribunal militaire de garnison d’Uvira dans la Province du  Sud-Kivu  vient de rendre son verdict en condamnant à perpétuité le meurtrier Saleh Bin Saleh Jérémie Capitaine FARDC avec une amande de 25.000 dollars comme Indemnisation à la famille de la victime Anne Marie Buhoro. Nous saluons cette décision des autorités judiciaires et encourageons ces dernières à œuvrer dans l’application de la stricte loi afin de demeurer dans la punition de tout incivique qui ne respectera pas le principe de la sacralité de la vie ». A-t-il renseigné.

Bien plus,  tout en faisant savoir que la condamnation du capitaine Jérémie Bin Saleh, est le résultat de plusieurs plaidoyers menés dans la province du Sud-Kivu, le Cadre de Concertation Territoriale de la Société Civile de Kalehe promet de rester concentré sur la population congolaise en général et celle du territoire de Kalehe en particulier afin de mettre fin à tout genre des crimes commis à l’endroit de cette dernière.

Par ailleurs, le CCTSC de Kalehe, remercie l’auditorat militaire, la cour militaire, le Bureau Conjoint des Nations Unies pour les Droits Humains ainsi que la Fondation Panzi à travers le docteur Denis Mukwege pour le travail abattu ainsi que le soutien apporté pour la tenue de cette audience dans le seul but de rendre justice à Anne-Marie Buhoro.

Maguy Bapolisi                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      

 

Leave a Response