+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
ActualitéPolitique

SUD-KIVU : guerre à l’Est de la RDC, les forces vives préconisent la fermeture des frontières avec le Rwanda

128views

Nous demandons la cessation de tous les liens politiques, économiques, militaires, humanitaires avec le Rwanda, ainsi que la rupture immédiate des relations diplomatiques avec ce pays identifié comme agresseur. Telles sont certaines des recommandations formulées par les forces vives sociales du Sud-Kivu, au président de la République Démocratique du Congo, Antoine Felix Tshisekedi,  au cours d’une marche pacifique organisée pour dénoncer la guerre initiée par le Rwanda à l’Est du  territoire congolais, ce mercredi 01 juin 2022.

Entonnant des chassons dans lesquelles on pouvait écouter les paroles du genre «  Tuna ambiya Rwanda iji adhari, na iwe ya mwisho ku leta vita Congo », les forces vives sociales du Sud-Kivu étaient mobilisées en masse pour manifester leur indignation.

Dans un mémorandum adressé au président de la RDC, ces organisations font savoir que, c’est depuis 1996 que la RDC connait des guerres récurrentes, interminables, et aux conséquences aussi désastreuses qu’incalculables pour sa population. Ces dernières  disent  que c’est comme si les morts enregistrées durant ces différents affrontements ne suffisaient pas pour que le Rwanda invite encore à ciel ouvert une guerre contre le Congo et sur le sol dudit pays.

«  Ce pays qui a toujours eu des ambitions expansionnistes et de regard envié sur nos richesses et ressources n’est pas à son premier forfait. C’est depuis le génocide en 1994, que notre pays qui dans son hospitalité légendaire de bon voisin avait ouvert ses portes aux citoyens Rwandais fouillant leur guerre interne, se retrouve aujourd’hui en train d’être remercié de sa bienveillance de cette manière ingrate », peut-on lire dans ce mémorandum.

Bien plus, ces différentes organisations estiment que, différentes mesures doivent être prises par le gouvernement congolais, pour ainsi montrer au Rwanda sa force ainsi que son pouvoir tant sur le plan économique que politique.

Ces dernières indiquent toutefois que, rien ne sert d’entretenir des relations diplomatiques avec un pays en guerre contre  le leur.

« Nous préconisons la fermeture de toutes nos frontières terrestres, lacustres, aériennes avec ce pays agresseur, la prise des sanctions économiques contre le Rwanda et tous les opérateurs économiques opérant sur le sol congolais, la rupture et annulation immédiate de tous les contrats signés avec le Rwanda dont celui relatif à l’exploitation de nos minerais dans le Kivu, l’intervention personnelle du président de la RDC afin que les recommandations contenues dans le rapport Mapping soient mises en application, l’instauration d’un service militaire obligatoire à tous les finalistes du secondaires sur l’ensemble du territoire national », contenu dans ce mémorandum.

Il sied de signaler que, cette marche pacifique qui a eu comme point de départ la place Mgr Muzihirwa à Nyawera a été chuté au gouvernorat provincial du Sud-Kivu.

Maguy Bapolisi

 

Leave a Response