La ville de Bukavu province du Sud-Kivu en RDC est en deuil. Un éboulement venait de faire 13 morts  selon le chef d’avenue Badouin Mugaruka. Un bilan que la socièté civile d’Ibanda rejette et parle de  6 rescapés et 15 morts dont les dépouilles sont déjà à l’Hopital  Géneral de Bukavu.

Selon  le chef d’avenue, cet eboulement  serait dû  aux constructions anarchiques.

Face à cette catastrophe, la socièté civile noyau d’Ibanda par l’entremise de son président, David Cikuru, demande que les personnes qui ont livré le permis de construire   à cet endroit soient traqué.

 

“Nous félicitons les jeunes qui sont ici depuis 15h00 pour essayé de sauver et tirer du sol les victimes. Nos condoléances aux familles éprouvées. Les responsables des services de cadastre et titre foncier doivent des explications”, précise Zozo Sakali acteur de la socièté civile.

Pour rappel, cette catastrophe s’est produite sur avenue Saio  commune d’Ibanda dans laville de Buakuvu au Sud-Kivu.

 

Comments are closed.