+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et JournalistePolitique

BUKAVU : Au moins deux personnes blessées par balles et un bureau de l’UNC dévasté à Cimpunda

502views

Au moins deux personnes ont été blessées par balle et un bureau de l’Union Nationale Congolaise saccagé par la population en colère  au quartier Cimpunda en commune de Kadutu dans la ville de Bukavu, province du Sud-Kivu, ce samedi 23 mai 2020. Ceci lors d’une manifestation réclamant la libération du président de l’UNC Vital Kamerhe.

Selon des sources concordantes, certains jeunes non identifiés sont venus manifester devant le bureau de l’UNC proche du terrain de Funu. Les manifestants ont barricadé la route et ont brulé des pneus en scandant des chants réclamant la libération de leur leader Vital Kamerhe.

Des témoins renseignent que c’est après que la manifestation soit partiellement suivie dans cette partie de la ville de Bukavu, que les éléments de la police sont venus et ont tiré des balles réelles qui ont fait deux victimes. Parmi ces victimes, un jeune adolescent âgé de 16 ans a reçu des balles au niveau des cuisses et a été acheminée à la clinique Bernard chez Dr Homer Bulakali pour de soins et un vieux, de chez lui au quartier Mosala, a reçu une balle au niveau de l’épaule, il venait à peine de se réveiller et voulait aller se brosser les dents.

‘‘Certains jeunes sont venus barricader la route, quelques minutes après certains éléments de la polices sont aussi arrivés et ont chassé les manifestants. Après ils se sont mis à éteindre le feu et  ont tiré des balles réelles pendant que  la population maintenait le calme. Un policier qui serait ivre détenait aussi une arme et s’est mis a tiré en désordres. C’est là qu’il y a eu ces deux victimes. Les jeunes du quartier en colère ont aussi dévasté le bureau de l’UNC car selon eux,  ces sont ses militant qui ont été à la base de ce problème,’’ renseigne Erick Murhula, un témoin rencontré sur place.

Erick Murhula ajoute que les jeunes militants du parti cher à Vital Kamerhe ont toujours l’habitude de semer de troubles dans cette partie de la ville et font des victimes innocentes.

Contacté à ce sujet Bebe Mulegwa, chef adjoint du quartier Cimpunda, déclare que les jeunes manifestants ne sont pas du quartier Cimpunda. Tout en déplorant cet acte, il appelle la population de ce milieu, plus particulièrement les jeunes, de garder le calme et demande que la justice soit faite afin que ces policiers répondent de leurs actes.

‘‘Ces jeunes ne sont pas d’ailleurs de Cimpunda. je ne vois pas un jeune de ce quartier qui vient manifester et ensuite piller le bureau de l’UNC. Nous présumons que ces jeunes seraient venus d’ailleurs. Que la police sache que tous nous sommes congolais, pourquoi tirer sur les gens à bout portant, alors que la situation a été déjà maîtrisée ? Nous réclamons justice à tous ces gens qui  ont été à la base de ce désagrément,’’ réclame Bebe Mulegwa, chef adjoint du quartier Cimpunda

Plus d’un citoyen s’interroge sur les raisons qui pousseraient ces manifestants à se réfugier devant le bureau de l’UNC, pourtant selon certaines sources, ils ne sont pas Du parti cher à Vital Kamerhe.

Bernardin Matabaro