+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et JournalistePolitiqueSanté

Sud-Kivu : La REGIDESO vole ses clients sous l’œil impuissant du gouverneur (Abonnés)

454views

La population de la ville de Bukavu en province du Sud-Kivu revient à la charge pour dénoncer la surfacturation actuelle de la REGIDESO. Les factures envoyées aux abonnés seraient surévaluées, estiment les habitants de la place. Ils signalent qu’en cette période de crise sanitaire liée à la pandémie de la covid-19, la plus part des activités génératrices de revenus sont paralysées, pourtant l’eau est indispensable dans la lutte contre la propagation de cette pandémie.

Les habitants de la ville de Bukavu craignent que la REGIDESO ne puisse être complice du malheur dû à la covid-19 qu’ils traverseraient. La montée vertigineuse des factures de la REGIDESO inquiète les habitants de la province et s’interrogent si jamais une telle situation serait observée dans d’autres provinces ? De 8000 francs Congolais à 50 000 francs, un habitant s’indigne de cette montée exorbitante. Selon cet habitant rencontré à Nguba Av du plateau, la Regideso aurait déjà failli à sa mission dans cette période du coronavirus, car elle ne facilite pas une bonne application de mesures barrières dans la ville de Bukavu malgré la présence de cette pathologie dangereuse.

« Nous sommes tellement découragés du comportement du dirigeant de la Regideso Bukavu et pensons que le propos qui lui ont été tenus par un élu du peuple au près d’une chaine locale serait maintenant vérifié et prouve à suffisance qu’il travaille comme un mercenaire. Mais vous vous souviendrez que le Directeur de cette entreprise n’était pas également d’accord avec la gratuité d’eau telle que prévue par les autorités. Nous ne parvenons pas à comprendre comment nos factures peuvent monter jusqu’à ce niveau. Comment une  facture peut  etre multipliée par 4 voire même 5 fois ? ’’  s’indigne un abondée de Nguba.

Néanmoins certains habitants de la ville de Bukavu disent être satisfaits de l’accès à l’eau et louent les efforts fournis par cette société paraétatique pendant cette période très cruelle de la Covid-19. Par ailleurs, ils demandent à la REGIDESO de revoir sa façon de facturation.

Le chargé de la communication à la Regideso Bukavu David Mupenda, accuse à son tour l’irresponsabilité observée dans le chef de la population de Bukavu et leur demande d’être conséquente suite à leur mauvaise façon d’utiliser de l’eau au point même d’oublier que la gratuité avait pris fin au mois d’avril.

Une explication qui ne passe pas, car certains clients de la REGIDESO, pensent que la surfacturation actuelle serait une manière polie de faire payer les deux mois de gratuité accordés par le chef de l’Etat durant cette période de coronavirus.

« Nous ne sommes pas étonnés de ce que nous vivons aujourd’hui. Ils peuvent bien dire que nous consommions mal, mais laisse moi vous dire que la raison de cette montée est ailleurs. Ils ne font que récupérer l’argent de la gratuité c’est tout. Nous doutons des slogans qui nous cassent les nerfs en nous disant que nous sommes dans un Etat de droit, si non il fallait une forte interpellation des dirigeants de cette société. Nous disons aux députés qu’ils doivent faire leur travail et encore correctement, sinon un jour ils nous rendront des comptes,’’ interpelle un consommateur de la Regideso à Nkafu dans la commune de Kadutu

Bernardin Matabaro

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp