+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et JournalisteEntreprenariatEnvironnement

SUD-KIVU : Insécurité on en parle encore à Kalehe

297views

Alors que la pandémie du Covid-19 attire l’attention des toutes les autorités, l’insécurité grandissante entretenue par certains éléments en tenues militaires incontrôlés est signalée dans différents coins de la province. Ces derniers sèment terreur et désolation dans différents territoires de la province du Sud-Kivu et même dans la ville de Bukavu. Vols et pillages des biens de paisibles paysans et tueries sont là leur met quotidien. Les habitants vivant à l’intérieur de la province lancent un cri d’alarme et demandent aux autorités de leur venir en aide.

Dans le territoire de Kalehe, groupement de Mbinga-Sud non loin du centre commercial d’Ihusi à Kajuki, des hommes armés revêtis des tenues militaires ont fait incursion au bureau du Groupe Espoir de Vivre ‘’GEV’’Asbl  à 00H dans la nuit du lundi à mardi 14 avril 2020.

’Ces malfrats ont forcé les portes du Bureau et à leur passage, ils ont récupéré des biens de grandes valeurs, documents, câbles électriques et sacs de farine.  Nous demandons à la jeunesse force vive, aux autorités locales de s’impliquer afin de démanteler ce réseau des malfrats qui freinent le développement et les initiatives des jeunes », précise Shirika Bisonga Erick coordinateur de GEV Asbl.

Rappelons que dans ce coin de la province, Valet Chebujongo, activiste des droits de l’homme et membre du mouvement citoyen Lucha RDC aurait documenté plus de 25 cas d’incursions nocturnes.

’Plus de 25 cas de violation grave des droits de l’homme ont été identifiés dans ce territoire, ces incursions nocturnes ont été occasionné par les hommes en armes et portant de tenues militaires. Le groupement de Mbinga-Sud (localité de Munanira) était le plus visité. Les enquêtes amorcées par les autorités locales n’ont jamais abouti à un résultat satisfaisant,’’ renseigne Valet Chebujongo dans son rapport de l’activiste de la LuchaRDC à Kalehe», renseigne Valet.

Plusieurs notables de différents territoires s’interrogent si l’autorité provinciale serait de la ville de Bukavu uniquement ? Et si non quel est son apport dans la stabilisation de toute l’étendue de la province.

Patrick Babwine