+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, mai 19, 2021
DDH et Journaliste

BUKAVU : l’action financière est-elle efficace pour ramener la paix à Beni et Butembo?

16020views

La création d’une caisse de solidarité pour venir en aide des victimes de violences et de massacres perpétrés à Beni,Ituri, Kalehe, Minembwe, Butembo et dans les Hauts Plateaux de Fizi et Uvira, telle est l’objectif principale d’une conférence tenu le vendredi 30 avril 2021 en la salle Concordia en commune d’Ibanda, ville de Bukau.

Cette activité s’inscrit dans le cadre du lancement des actions pacifiques, les actes de compassions et de solidarité envers des compatriotes, organisés sous le haut patronage de Madame Naweza Bisimwa Marie Royale.

Pour certains jeunes qui ont pris part à cette activité, le développement de la RD Congo, ne proviendra jamais de la jeunesse. Pour eux, cette même jeunesse est utilisée pour la protection des intérêts individuels de certains élus du pays.

«  Souvent nos notables et dirigeant d’ici disent que la jeunesse c’est le dirigeants de demain. Moi, je n’ai jamais été d’accord avec ça. Pourquoi? Ces même députes lorsqu’ils veulent protéger leur propre intérêts, ils utilisent la même jeunesse. Et quand on nous parle de demain, demain c’est quel jour? Demain n’arrivera jamais. Je crois que c’est le moment que nous pouvons comme jeune de prendre notre responsabilité de faire voir à ses autorités que nous sommes vigilants. C‘est cette manque de vigilance qui fait qu’on continue à nous tuer, à nous manipuler et le pays n’évoluera jamais», Habamungu Kulimushi Romain.

Présent dans cette activité, madame Esthrella Ombeni Mupanda, une ancienne de l’Université du Cepromad de Bukavu, propose  la formation d’autodéfense de la population.

 « je pense que les donateurs et collecteurs voudraient savoir quelles sont les procédures de comment ses collectes atteindront la cible. En plus ses collectes doivent de moyens d’auto défenses pour eux car si l’on apporté les vivres on aurait rien en impacter sur ses massacres et tueries. Moi, je propose qu’on amène des cadres pour la formation d’auto défense de la population de Beni, Butembo Kalehe…. Un moyen efficace pour bloquer ses massacres, » déclare-t-elle.

 Signalons que, le Congo devrait être au sommet à travers ses richesses du sol et sous-sols. Néanmoins, l’esprit individualiste qui caractérise nos dirigeants laisse à désirer.

Par Carine Bintu

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net