+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
samedi, septembre 25, 2021
Photo de Michel-Sardou Mutabesha
Environnement

Bukavu : Yesu-yesu, ce tronçon routier qui cause détresse aux habitants

Le tronçon routier Carrefour-ONEL-Gendarmerie, en commune de Kadutu, ville de Bukavu, en voie de disparition. A l’endroit communément appelé Yesu -Yesu dans le quartier Cimpunda, suite au délabrement très avancé, visiblement, il y a menace de la coupure de la route sous l’œil impuissant des autorités.  D’ années en années, différentes personnalités essaient d’apporter des solutions palliatives au mauvais état de cette route, mais la situation ne fait que s’empirer au jour le jour.  

D’après nos sources, depuis l’époque du gouverneur Louis Léonce Cirimwami  Mudherwa, jusqu’à nos jours des travaux appuyés parfois par le gouvernement provincial, par la population et même des tiers, s’effectuent sur ce tronçon routier du jour au lendemain. Mais suite aux eaux de pluie et ruissellement, la situation redevient encore pire.

Les usagers de cette route prouvent des difficultés à traverser, d’où l’expression de détresse « yesu yesu », qui a envahi la  mémoire collective. Cette impraticabilité de route est à la base de la hausse du prix de transport, renseigne les habitants du milieu.

« La course Carrefour-Onel-Genda coutait 500Fc, même dans la saison pluvieuse. Mais aujourd’hui on demande 1000Fc, voire 1500 Fc avec tous les risques d’accident  », se lamente Fabrice, un chauffeur rencontré sur ce tronçon.

Contactés, certains anciens du quartier Cimpunda et qui habitent le long de cette route, font savoir que l’affaissement des terrains causés par les érosions, l’insuffisance d’une meilleure canalisation d’eau depuis l’institut de Kadutu et une bise qui ne supporte plus l’eau, sont à la base de la détérioration de cette route.

Toutes formes de contributions sont déjà mobilisées pour réhabiliter le tronçon routier carrefour, ONEL, Genda notamment le gouvernement provincial, des structures citoyennes, la population, les églises ainsi certains élus nationaux.

Des voix se lèvent pour demander à l’autorité provinciale de développer des nouvelles stratégies à mettre en place pour trouver une solution durable à ce problème.

Il sied de noter que ce tronçon routier n’est pas le seul délabré dans la ville de Bukavu, en province du Sud-Kivu. Nombreux présentent des petits lacs boueux. Plusieurs passagers sont victimes des éclaboussements des chauffeurs de mauvaise foi. D’autres chauffeurs empruntent le trottoir suite au mauvais état des routes.

Par Mutabesha Banywesize Sarsou-Michel

Leave a Response

Open chat
Bonjour!
Deboutrdc.net est à votre écoute!
Vous voulez nous contacter? Cliquez juste ce bouton à coté!
× Contactez l'équipe de deboutrdc.net