+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Actualité

Emmanuel Macron bat sa coulpe au nom de la République Française au mémorial de Gizogi au Rwanda

214views

« Je viens reconnaître nos responsabilités. » a déclaré Emmanuel Macron, à rendu à Kigali. Attendu par 12 millions d’habitants du pays de Paul Kagame, Macron est arrivé à Kigali ce jeudi 27 mai 2021, la capitale Rwandaise pour une  visite symbolique. Une visite qui vient d’ouvrir un nouveau chapitre de l’histoire entre la France  et le Rwanda, après plus de 25 ans de tensions diplomatiques liées au rôle joué par la France dans le génocide des Tutsi. 

Dans son allocution au mémorial de Gizogi, Emmanuel Macron a débuté en rendant hommage aux victimes du génocide.

« Ce lieu, ici à Gisozi, leur restitue tout ce dont on avait tenté de les priver : un visage, une histoire, des souvenirs. Des envies, des rêves. Et surtout une identité, un nom. Tous les noms, gravés, un à un, inlassablement sur la pierre éternelle de ce mémorial. Un génocide ne s’efface pas. Il est indélébile. Il n’a jamais de finEt c’est au nom de la vie que nous devons dire, nommer, reconnaître », a déclaré le chef de l’Etat Français 

Le président français a affirmé venir reconnaître les responsabilités de la France dans le génocide des Tutsi au Rwanda, tout en précisant que son pays n’a pas été complice.

« La France n’a pas compris qu’elle restait de fait aux côtés d’un régime génocidaire. En ignorant les alertes de plus lucides observateurs, elle endossait une responsabilité accablante. La France n’a pas été complice du génocide rwandais mais elle a endossé une responsabilité accablante », a affirmé Emmanuel Macron avant d’ajouter,

« La France a un rôle, une histoire et une responsabilité politique au Rwanda. celui de regarder l’histoire en face et de reconnaître la part de souffrance qu’elle a infligée au peuple rwandais en faisant trop longtemps prévaloir le silence sur l’examen de vérité ».

“La France a fait trop longtemps prévaloir le silence sur l’examen de la vérité. On n’oublie jamais rien d’un génocide. On vit avec, comme on peut”, a précisé Macron.

Paul Kagame, le président de la République du Rwanda a salué le discours de son homologue Français. Pour lui, ce discours est un acte d’immense courage qui a plus de valeur que des excuses.

Ce discours qualifié de symbolique, a siccité des réactions de tout genre. Certains Rwandais expriment un sentiment  de regret de voir que, Emmanuel Macron n’a pas présenté clairement des excuses, mais est revenu aux explications du déroulement  du génocide.

« Emmanuel Macron na pas présenté clairement des excuses. Le président français a toutefois vraiment essayé d’expliquer le génocide, comment ça s’est passé, ce qu’ils n’ont pas fait, leurs responsabilités etc. C’est très important, ça montre qu’il nous comprend », a indiqué à nos confrères de l’AFP, Egide Nkuranga, le président d’Ibuka, l’une des plus importantes associations de soutien aux victimes du génocide des Tutsi.

« On attendait des excuses. Je suis profondément, non seulement déçu, mais presqu’en colère. Il y a un manque de respect pour les victimes” a déploré sur franceinfo, le président du des parties civiles pour le Rwanda après le discours de Macron.

«  Sur ce chemin, seuls ceux qui ont traversé la nuit peuvent peut-être pardonner, nous faire le don de nous pardonner », a souligné Emmanuel Macron.

Par Bernardin Matabaro

Leave a Response