+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
crise-humanitaire Photo crédit
crise-humanitaire Photo crédit
DDH et Journaliste

Ituri : Des dizaines de décès enregistrés en trois semaines parmi les déplacés de Nyakunde, en territoire d’Irumu

251views

Une cinquantaine des déplacés parmi lesquels des enfants, ont perdus la vie en l’espace de trois semaines au groupement de Baviba, dans le territoire de Rumu en province de l’Ituri, en RD Congo. A la base, le manque de nourriture et de logement décent, renseigne la société civile locale. Ces déplacés ont fui les opérations militaires d’avril derniers entre les FARDC et des miliciens de la FRPC. Des structures citoyennes locales plaident pour une assistance humanitaire de ces habitants en souffrance.

Selon des sources locales, juste après l’affrontement à Nyakunde entre l’armée régulière de la RDC et les miliciens de la Force Patriotique intégrationniste du Congo, la situation humanitaire demeure critique dans la chefferie de Walendu Bindi. Elles renseignent que, dans les lieux de refuge, les habitants qui ont fui cette bataille, connaissent plusieurs problèmes alimentaires et sanitaires.  Elles précisent qu’il y a de cela un mois  que le centre de Nyakunde, une localité située à 45 kilomètres au Sud-ouest de Bunia,  s’est vidé de ses habitants qui ont fui dans la brousse.

Pascal Kisezwa, coordonnateur de la société civile de Nyakunde, dit avoir déjà enregistré une cinquantaine des  décès parmi lesquels des femmes allaitantes et des enfants.

« Nous constatons le cas d’insécurité alimentaire et le manque de possibilité d’accès aux soins, surtout dans des centres de santé. A cause de cela nous avons déjà enregistré plus de cinquante cas de décès, là où la population passe nuit, il y a manque de nourritures, il y a manque de soins, c’est pour cela, la première de choses est de faire un état de lieu de la situation sécuritaire afin de permettre à cette paisible population de regagner son milieu », renseigne Pascal Kisezwa.

Kisezwa demande aux autorités tant provinciales que nationales, ainsi aux humanitaires de venir en aide ces déplacés.

Rappelons que, c’est depuis le jeudi 6 mai 2021, que l’état siège décrété par le chef de l’Etat Congolais, Félix Tshisekedi, est entré en vigueur dans la province du Nord-Kivu et celle de l’Ituri.

Par Bernardin Matabaro

Leave a Response