+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
PPI en atelier
DDH et Journaliste

RDC : 15 points focaux  de PPI formés en technique de monitoring des violations et abus des droits des  journalistes, médias et DDH

784views

L’Organisation Partenariat pour la Protection Intégrée, PPI a organisé une formation en faveur de ses points focaux. Ils sont venus de Kalehe, Idjwi, plaine de la Ruzizi, Walungu et Bukavu. Cette formation d’un jour a porté sur les techniques de monitoring des violations des droits de défenseurs des droits humains et de journalistes, à l’égard de médias et surtout en cette période de covid-19,

Cet atelier de renforcement des capacités  s’est tenu le mercredi 24 mars 2021, à l’hôtel Bulungu en  commune d’Ibanda, ville de Bukavu au Sud-Kivu.

Pour  PPI, cette activité est inscrite dans le cadre du projet « appui à la production du feuillet de monitoring des violations et abus commis sur les défenseurs des droits humains, journalistes et médias en RDC, ». Cet atelier était financé par Internews Europe dans le cadre du projet « Afia Amani Grand lac ».

Au cours de son exposé, Me Pascal Mupenda, Directeur des programmes pays au sein de l’organisation PPI, a fait savoir que de mars à octobre 2020, son organisation a documenté 37 cas de violation des droits des journalistes et des médias, ainsi que  nombreux autres violations commises à l’égard des défenseurs des droits humains.

« On a compris qu’il y avait certains journalistes, certains médias qui étaient interdits de diffuser certaines informations qui sont souvent interdites au motif qu’ils n’ont pas été censurées par l’autorité. Pour nous, nous avons pensé qu’il était important de mettre l’accent là-dessus, comment ils peuvent documenter ces cas-là, permettre aussi à la communauté d’accéder à la bonne information à travers ce feuillet qu’ils sont censés appuyer et qui reprend les cas des violations des droits humains et des journalistes, » a indiqué me Pascal Mupenda.

De son côté, Mme Bwinja Lydie Kakunyo, animatrice de la société civile du  territoire de Walungu, dit être satisfaite des acquis de cette formation. Elle précise qu’en qualité de défenseur des droits humains, elle vient d’être outillée sur la procédure pour effectuer le monitoring.

« Entant que femme défenseure des droits humains, cet atelier organisé par PPI, m’a appris des principes et méthodes pour mener des monitorings et plaidoyer par rapport aux cas de violation des droits humains et aux abus des droits humains, » témoigne-t-elle.

Il ressort dans cet atelier que les participants ont reçu un outil important qui pourra les aider dans la production du feuillet de monitoring des violations et abus des droits des journalistes, médias et défenseurs des droits humains en cette période de crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus.

Ceci s’explique par la qualité des débats, les echanges et  études des cas  qui ont caractérisé la séance.

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp