+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et Journaliste

RDC : 16 cas de violations et abus des DDH, des journalistes et des média, PPI réitère ses recommandations

314views

« Seize (16) nouveaux cas de violations et abus des droits des défenseurs des droits humains, des journalistes et des médias en RDC, ont été documentés au cours du mois de juillet 2021, par l’organisation Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI). Cette organisation de droit congolais à mandat régional œuvrant pour la promotion de la paix et la protection des défenseurs des droits humains, signale trois cas d’assassinat des défenseurs des droits humains en territoire de Beni au Nord-Kivu, parmi le 16 cas documentés.

PPI rappelle qu’elle poursuit sa lutte qui est celle d’atteindre zéro cas des violations et abus des droits de l’homme à l’égard des femmes  et hommes Congolais qui risquent leur vie pour défendre les droits humains.

« 16 cas enregistrés au cours du mois de juillet contre 13 cas au mois de juin 2021, le combat de PPI demeure celui d’atteindre un jour « zéro cas » des violations et abus des droits de l’homme à l’égard des défenseurs de la démocratie en RD Congo. Un des outils de plaidoyer de PPI, » déclare l’ONG PPI avant d’ajouter ;

« Ce feuillet vise à servir d’ « un miroir ou répertoire » des cas des violations et abus afin qu’ils soient connus de tous et que tôt ou tard les auteurs soient interpellés et punis conformément à la loi. « A chaque période correspond son histoire », dit-on. »

Cliquez sur le lien pour lire l’intégralité du feuillet : https://ppi-ong.org/wp-content/uploads/2021/08/Feuillet-mois-de-Juillet-2021-PPI.pdf

Tout en condamnant avec force ces violations et abus, l’organisation Partenariat pour la Protection Intégrée  recommande au chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi, de s’impliquer personnellement afin que cessent toutes les violations décriées chaque jour à l’égard des défenseurs des droits humains, des journalistes et des médias en RDC.

PPI recommande aux députés nationaux de voter la loi sur la dépénalisation des délits de presse et la loi portant protection des DDH en RDC afin que les journalistes et les DDH soient à l’abri des violations des droits humains.

Elle recommande  également à Théo Ngwabidje, Gouverneur du Sud-Kivu, de s’impliquer dans la recherche d’une solution paisible dans le conflit qui oppose la population de Mitobo (en territoire de Mwenga) à la société minière chinoise « Oriental Ressource Congo, ORC » ; un conflit qui, selon PPI, risque d’embraser toute la chefferie de Wamuzimu avec des conséquences graves.

Par Bernardin Matabaro

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp