+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
vendredi, avril 23, 2021
rapporter de l'assemblée provinciale au sud-kivu sur une chaise éjectable, Amani Kamanda
rapporter de l'assemblée provinciale au sud-kivu sur une chaise éjectable, Amani Kamanda
Politique

SUD-KIVU: à l’assemblée provinciale, les intérêts mesquins des individus l’emportent sur l’intérêt commun de la population

16051views

Comme prévu, la plénière n’a pas eu lieu à l’assemblée provinciale du Sud Kivu le mercredi 07 avril 2021. Alors que la plénière tant attendue avait été convoquée pour le mercredi, certains députés ont choisi la version de boycott que d’être présents. Les députés sont divisés et se constituent en deux blocs dont les pétitionnaires qui réclament l’installation du bureau d’âge et le bloc des députés signataires de la motion qui exigent le départ de Théo Kasi, gouverneur de la province.

À l’hémicycle provincial du Sud-Kivu, des blocs des gens se constituent pour défendre leurs intérêts au détriment de ceux du peuple. Pas des plénières, c’est la guerre de positionnement qui embrasse la province.

”Le comité de sages est venu rencontrer le bureau pour que la plénière de ce jour soit reportée. Les raisons de ce report est qu’on risque de prendre des décisions qu’une frange des députés va juger non concertées. Contrairement à ce que les gens disent, il n’y a pas eu plénière comme vous le constater. Le bureau a estimé reporter la plénière à vendredi 09 avril 2021. Nous rassurons qu’il n’y a pas crise à l’assemblé provinciale, tout va bien,’’ a rassuré Kamanda Jacques Amani rapporteur, de l’assemblée provinciale

Quant à George Musongela, député provinciale porteur de la motion contre le gouverneur Théo Ngwabidje, la plénière venait d’être reportée faute de quorum de siège.

’Vous avez constaté que sur les listes il y avait 21 députés présents alors que notre règlement intérieur prévoit que pour que nous puissions siéger il faut que nous soyons 25 députés. Pour autant que le quorum de siège ne soit pas atteint on ne pouvait pas siéger. Les députés qui ont le mandat du peuple comprendront que nous devons travailler pour ce peuple. On verra si réellement le vendredi les députés vont devoir répondre à cet appel qui est du reste leur devoir,’’

Pour Musongela, les députés doivent comprendre que l’assemblée provinciale est l’organe suprême. Il précise par ailleurs que toutes les réclamations et les idées des élus se discutent à l’assemblée plénière et non dans la rue ou dans des endroits inhabituels.

Boycott de la plénière les élus à la course du lucre
Boycott de la plénière: les élus à la course du lucre

Selon certaines indiscrétions, l’argent serait en train de circuler dans les mains des élus pour faire partir les uns ou les autres. Le gouvernorat aurait déboursé une somme non négligeable pour faire avorter la motion.  Plusieurs observateurs s’interrogent sur cette façon de faire au lieu d’affecter l’argent dans le développement de la province, l’exécutif sacrifie ses administrés en donnant de pots de vin aux élus provinciaux.

Patrick Babwine

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net