+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et Journaliste

Sud-Kivu : GIPROCOME forme 18 membres du noyau des OPH sur les techniques de plaidoyer en faveur des handicapés

190views

Renforcer les compétences des membres du noyau des Organisations de Personnes vivant avec Handicap sur les techniques de plaidoyer afin d’aboutir à un changement dans l’application de loi pour l’effectivité des droits de cette catégorie de personne au Sud-Kivu, tel est l’objectif d’une rencontre de deux jours qui se clôture ce mercredi 26 mai 2021, en la salle polyvalente de l’INPP, situé à Labotte en commune d’Ibanda, dans la ville de Bukavu.

A en croire Emmanuel Birindwa Bagalwa, Coordinateur de l’Organisation Groupe d’Intervention pour la Protection du Couple Mère-Enfant (GIPROCOME), cette cession de capacitation a été mis en œuvre par sa structure avec l’appui financier de la Fondation Abilis, dans le but de doter aux bénéficiaires membres du noyau provincial des OPH, des atouts nécessaires afin de mener à bien leur mission de plaidoyer auprès des autorités à tous les niveaux, pour l’amélioration de condition de vie de personnes vivant avec handicap en province.

Les membres du noyau des Organisations de Personnes vivant avec Handicap

Pour Maître Fikiri Buhendwa, chargé de l’administration, ressources humaines et  financières de l’ONG GIPROCOME, mais aussi président du comité du noyau provincial des Organisations des handicapées au Sud-Kivu,  le renforcement de capacité de membres du noyau sur les droits et techniques de plaidoyer, permettra au noyau d’obtenir des résultats escomptés dans ses actions. Il appelle les bénéficiaires à vulgariser les connaissances acquises en faveur des personnes handicapées.

« Après l’installation du noyau au mois de février 2021, nous sommes passés par les activités de renforcement des capacités des membres du comité du noyau provincial des OPH sur la convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. Ainsi, faisant suite, aujourd’hui nous sommes réunis dans le cadre de renforcement sur les techniques de plaidoyer grâce toujours à l’appui de la Fondation Abilis à qui nous adressons nos sincères remerciements pour cet accompagnement », déclare maître Fikiri, avant d’ajouter;

“Bref, cette deuxième étape débouchera sur la planification d’un plan de plaidoyer qui servira comme feuille de route pour les noyau provincial des OPH du Sud-Kivu”, précise Maître Fikiri Buhendwa.

Il ressort des participants à ces assises que, la formation reçue s’avère indispensable pour leur survie, en particulier celle de vulnérables. Ils promettent d’outiller à leur  tour d’autres membres qui n’ont pas pris part à cette formation. Ils promettent également de se servir de techniques apprises pour initier des activités de plaidoyer dans leur travail quotidien.

Par Bernardin Matabaro

Leave a Response