+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
lundi, juin 21, 2021
Politique

Etat de siège au Nord-Kivu : La LUCHA proteste contre la nomination de François Kabeya comme maire de Goma

16087views

Après la nomination du commissaire supérieur provincial François kabeya Makosa, au poste du maire de Goma, pour accompagner le Gouverneur militaire dans  la mise en œuvre de la mesure du président de la République Félix-Antoine Thsisekedi Tshilombo pour pacifier la partie Est du pays, le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) proteste contre cette nomination.

Sur son compte twitter, cette structure citoyenne souligne que le nouveau maire de Goma, François Kabeya serait cité dans l’assassinat de leur militant, camarade Freddy Kambale, tué par balle, le 21 mai 2020, dans un stade de sport de Beni. La LUCHA ajoute que, le précité aurait récemment réprimé les élèves en sit-in à la mairie de Béni.

« Nous dénonçons la nomination de François Kabeya comme maire de la ville de Goma. Il est cité comme donneur d’ordre dans l’assassinat de notre camarade Freddy Kambale et récemment il a réprime les élèves à la mairie de Béni », peut-on lire sur le compte twetter de la LUCHA.

Le chef de l’Etat congolais Félix-Antoine Tshisekedi a pris le mardi 25 mai 2021 une ordonnance nommant des officiers de la Police Nationale Congolaise comme maire dans les deux provinces en état de siège, le Nord-Kivu et l’Ituri.

Pour le Nord-Kivu, le commissaire supérieur provincial kabeya Makosa François, a été nommé maire de Goma avec comme adjoint Kapend Kamanda. Et Muteba kashala Narcisse, a été affecté comme maire de Beni avec comme adjoint Moya Roger. En Ituri, Le commissaire supérieur Chabine John a été nommé maire de Bunia avec comme adjoint Mbuyi Nkola Bosco.

Par Beranardin Matabaro

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net