+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique

Sud-Kivu : Le nom d’un ministre fait polémique

410views

Le gouverneur du Sud-Kivu, Theo Kasi a nommé une nouvelle équipe gouvernementale. A quelques heures seulement de sa publication, le nom du ministre du plan et budget fait polémique dans l’opinion.

En analysent l’arrêté du gouverneur, on constate que l’identité de chaque ministère comporte trois noms soit le prénom, le nom et le post nom. Pour le ministre du plan et des mines le gouverneur a laissé le post-nom.

C’est par oublie ou par stratégie car déjà aux élections de 2018, le sénateur Lukwebo avait choisi comme premier suppléant son fils Acheni Lukwebo ce qui avait revolté plus d’un habitant de la ville de Bukavu. Pour éviter des critiques, il a préféré laisser le post-nom de Lukwebo, s’interroge un internaute.

Le nom qui est sorti sur l’arrêté est celui de Alain Shamavu qui serait de la famille Lukwebo. Ce dernier travaille à la Société nationale d’Assurance, SONAS. Il a fini ses études à l’Institut des Techniques Médicales, ISTM Bukavu section EASI avant de poursuivre ses études à l’Université Ouverte comme on peut le constater sur sa page facebook.

L’autre Alain Shamavu était membre de l’Afdc avant d’avoir de pépin avec Lukwebo suite à ses honoraires.

Dans une video qui a circulé sur les réseaux sociaux, cette dernière demande au gouverneur Theo Kasi d’annuler son arrêté le nommant ministre du plan et budget. Pour lui, il ne peut être membre d’un gouvernement des personnes dont l’intérêt personnel est au-dessus de celui général.

 

Réagissant à ce message, la cellule de communication du gouvernorat fait savoir que Alain Shukuru n’a pas des compétences requises pour être nommé ministre.

Dans le même message, la cellule de communication ne mentionne pas clairement le post-nom du ministre en question.

« Pourquoi ils cachent le post-nom du ministre ? Nous savons tous que l’AFDC est un parti de la famille. Des membres de famille ont plus de trois boulots chacun. Dans ce parti certains cultivent la famille  récolte », se plaint un militant de ce parti que requis l’anonymat.

Leave a Response