+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et Journaliste

Sud-Kivu : Urgence d’assistance humanitaire à Bunyakiri, la société civile crie au secours

287views

Après plusieurs affrontements entre CNRD, Nyatura, la situation humanitaire demeure catastrophique à Bunyakiri, une entité territoriale située à l’extrême nord de la province du Sud-Kivu, à 72 km de la ville de Bukavu en République démocratique du Congo. Société civile locale souligne des nombreux cas de déplacements dû aux atrocités causées par  ces milices dans ce milieu. Pour Didier Kitumaini, nombreux crimes commis à Bunyakiri avaient causés des multiples dégâts et cela met en péril la vie de plusieurs personnes, plus particulièrement les peuples autochtones.

Cette structure citoyenne fait savoir que suite aux pillages, presque dans toutes les institutions, les déplacés qui rejoignent à peine leur milieu, se heurtent à plusieurs problèmes d’ordre sanitaire et alimentaire. Elle sollicite une assistance humanitaire auprès des autorités et aux oganisations.

« En date du 17 et 19/04/2021, les CNRD, Nyatura et FDLR, Ont commis des violations des grandes cruautés, crime contre l’humanité. Plusieurs personnes tuées, d’autres mutilées innocemment. L’hôpital rural de Tshigoma, le Centre de Santé de Mushunguti systématiquement pillés et détruits. Plusieurs maisons pillées et d’autres incendiées. Plusieurs écoles pillées et détruites voir même les églises. Depuis ce temps, la population est  en déplacement et par manque d’assistance, aujourd’hui certaines familles retournent à pas de tortue », renseigne Didier Kitumaini.

Notre source met un accent particulier sur la situation sanitaire dans laquelle se traversent les peuples autochtones (pygmées). Elle signale déjà deux cas de décès par manque d’assistance en soins de santé.

« La situation sanitaire dans laquelle vivent les  autochtones en déplacement dans différents centres d’accueil est déplorable. Leur vie étant conditionnée par une forêt, ils sont exposés à plusieurs maladies, sans assistance médicale, la vie n’est pas facile pour ces peuples venus du village de Mushunguti. Deux  cas de décès sont déjà signalés », martèle Didier Kitumaini.

La société civile de Bunyakiri appelle à l’assistance à cette population en souffrance qui ne réunit plus des conditions vitales favorables pour leur survie.

« Nous appelons les autorités à L’assistance de tous les déplacés en vivres, non-vivres, médicaments  urgents pour les peuples autochtones qui sont les plus exposés », implore-t-il.

La population de mushunguti présente une inquiétude de retourner dans leur village. Selon eux, des militaires FARDC déployés, sont venues de katasomwa, et seraient impliqués dans les tueries et crime contre l’humanité commis par les FDLR, Nyatura, CNRD en date du 17 et 29/04 dernier, renseigne la société civile.

Par Hortense Zabona

Leave a Response