+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
EnvironnementInsécurité

BUKAVU : Constructions anarchiques, des morts sont enregistrées

479views

La  Nouvelle dynamique de la société civile du Sud-Kivu alerte sur le danger de construction sur des sites jugés impropres dans la ville de Bukavu. Cette alerte intervient après qu’une femme a succombé de suite de l’écroulement de deux grosses pierres sur avenue Murhundu, au quartier Kasali, dans la ville de Bukavu en province du Sud-Kivu.

Le mercredi 16 février 2022, une femme trouve la mort par écroulement de deux pierres sur avenue Murhundu au quartier Kasali en commune de Kadutu.

Selon Alain Mutiki, rapporteur et porte-parole provincial de la NDSCI au Sud-Kivu, la victime Charline Cimonge serait surprise par deux grosses pierres tombées sur elle au moment où elle était en train de sevrer son bébé de deux semaines. Il renseigne cependant que la mère est décédée sur le champ mais l’enfant qui a été grièvement blessé a été conduit dans une structure sanitaire de la place pour des soins appropriés.

Bien plus, Alain Mutiki fait savoir que des maisons continuent à être construites sur le lieu du drame surplombé par la colline Kabwa Kasire et pourtant jugé impropre à la construction, par plusieurs textes et décisions de services en pédologie à l’occurrence le cadastre, le titre foncier ainsi que l’urbanisme et habitat, une situation qui met en danger la vie de plus d’une personne.

Par ailleurs, la NDSCI Sud-Kivu condamne avec véhémence les actions suicidaires commises par certains services techniques de l’Etat et demande qu’une enquête soit urgemment menée pour établir les responsabilités des uns et des autres.

Maguy Bapolisi

Leave a Response