+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
ActualitéSanté

MANIEMA : Flambée de cas de poliomyélite, le renforcement des activités de surveillance épidémiologique est envisagé

379views

Le manque des équipements médicaux suffisants dans plusieurs zones de santé pour renforcer les activités de surveillance épidémiologique dans la province du Maniema est à la base de la multiplicité des cas de la poliomyélite dans cette partie du territoire national. Pendant les deux derniers mois, 16 cas de l’épidémie de poliomyélite ont été enregistrés dans la province du Maniema en République Démocratique du Congo.

L’épidémie de la poliomyélite est en train de battre record dans la province du Maniema. Cette situation inquiète la population de cette entité qui estime que certaines mesures doivent être prises en compte afin de pallier cette situation.

Selon le docteur Kahuzi John, coordonnateur du programme élargie de vaccination au niveau du Maniema, l’augmentation de cas de la poliomyélite serait due à plusieurs causes et cela à différents niveaux, qui sont entre autres, l’offre, la demande mais également la distribution de vaccins contre la poliomyélite.

« Nous avons différentes causes et cela, de façon regroupée, il y a des causes principales, les causes liées à notre service c’est-à-dire la façon dont nous vaccinons et des causes qui sont liées à la demande pour dire du côté de la population. Pour ce qui concerne l’offre des services, nous devons reconnaitre que nous ne vaccinons pas normalement vue l’étendue de la province du Maniema et le nombre insuffisant de séances de vaccination dans certains villages. Par exemple les raisons qui peuvent expliquer cette insuffisance en nombre de vaccination dans certains villages que dans d’autres, c’est l’absence des moyens de transport adéquats. Le vélo est presque le seul moyen de transport utilisé pour permettre à l’infirmier titulaire et toute son équipe de distribuer les vaccins », A-t-il fait savoir.

Bien plus, ce dernier renseigne que plusieurs zones de santé n’ont pas de réfrigérateurs pour permettre la conservation de vaccins. Il poursuit en disant que les problèmes sont énormes au niveau de la distribution de vaccins étant donné qu’il y a des zones qui sont très éloignées et cela cause des difficultés pour faire parvenir les vaccins dans toutes les contrées de la province du Maniema.

Par ailleurs, ce professionnel de santé pense que la population doit aussi fournir des efforts pour prévenir cette épidémie qui ne doit surtout pas être souhaitable dans la province du Maniema. Ainsi, il appelle la population du Maniema à faire sa part de responsabilité en accédant aux services de vaccination car selon ce dernier, il y a des gens qui ne veulent pas faire vacciner leurs enfants malgré la disponibilité des vaccins et l’assurance de la logistique.

Il sied de noter que Kahuzi John demande non seulement au gouvernement congolais de s’enquérir de la situation sanitaire au Maniema pour mettre la population à l’abri, mais implore également l’aide des partenaires de santé afin de permettre la réalisation de ce plan de renforcement des activités de surveillance épidémiologique dans la province du Maniema car, selon lui, un plan de renforcement de surveillance épidémiologique est envisagé dans le but de rendre les activités de vaccination une routine pour une meilleure prévention de la poliomyélite dans la province du Maniema.

 

Maguy Bapolisi

Leave a Response