+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et Journaliste

UOB : Un étudiant tué dans une manifestation contre la hausse des frais académiques

235views

Un étudiant de G3 droit à l’Université Officielle de Bukavu, dans la province du Sud-Kivu vient d’être tué par un membre de la brigade de cette université de l’Etat. Son crime, avoir revendiqué la baisse des frais académiques. Un climat de tension s’observe cet après-midi du samedi, 02 avril 2022. Du coté des autorité académiques, silence radio. La société civile sous noyau de Nyakaliba où est située, l’UOB, alerte sur cas de meurtres.

Etant donné la majoration des frais académiques à l’université Officielle de Bukavu, les étudiants ont barricadé l’entrée de leur institution en brûlant les pneus depuis ce 1er avril 2022.

« Certains étudiants pensant que le collège des étudiants seraient de mèche avec les autorités de l’UOB pour cette hausse des frais se sont retournés contre la brigade universitaire. Au deuxième jour de leur manifestation, un étudiant répondant au nom de Jean-Paul RUSUMBA BIRHAKABULIRWA de Panzi, (G3 Droit UOB) vient de rendre l’âme à la suite des coups qu’il aurait reçu de l’un des brigadiers de cette même Université. Son corps vient d’être acheminé à la morgue de l’hôpital provincial de Bukavu », Eric Balolage, Président de la Société Civile Sous Noyau Nyakaliba.

Pour rappel, la victime manifestait  pour réclamer l’affichage des frais académique pour cette année académique alors qu’au même oment il avait des magnifestations pour l’intégration de nouveaux étudiants.
C’est qui a pousser à la brigade de refuser cette manifestation ce qui à poussé à des altercations entre un  des brigadiers et la victime qui a succombé de ses coups au centre hospitalier de l’ISTM/BUKAVU.
Par Fiacre

Leave a Response