+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Actualité

Sud-Kivu : Ngwabidje et ses disciples, dans les collimateurs des nouveaux élus provinciaux

1.45Kviews

Les nouveaux députés provinciaux de la province du Sud-Kivu décident de constituer une commission spéciale d’enquête sur la gestion calamiteuse du gouvernement sortant Théo Ngwabidje Kasi. Dans une motion incidentielle initiée par l’élu de Bukavu Baseme Luvuga John-Peter, souhaite qu’il ait une enquête sérieuse sur la gestion opaque du gouverneur sortant et élu national du territoire d’Idjwi Théo Ngwabidje Kasi.

Dans ces allégation avancées, John Peter affirme qu’il y a plus de 400 agents engagés illégalement au sein de la Direction Provinciale de Mobilisation et Encadrement des Recettes ‘’DPMER’’ en 4 mois.

La Direction Provinciale de Mobilisation et d’Encadrement des Recettes est une régie financière créée juste pour engager pas plus des 121 agents au départ, la DPMER atteint présentement un effectif de 700 agents. A cela s’ajoute les spoliations des concessions et espaces publics et les détournements des fonds a-t-il révelé cet élu de la province du Sud-Kivu.

‘’ Les crédits ont été contractés par l’exécutif provincial pour payer les indemnités des sorties du gouverneur, son adjoint et ses ministres sans autorisation de l’autorité budgétaire. Il y a d’autres crédits pris dans ce même désordre par le gouverneur sans l’autorisation préalable de l’assemblée provinciale qui est l’autorité budgétaire’’ fustige-il dans sa motion.

Le Sud-Kivu victime de ses propres dirigeants

Selon les statistiques de l’Observatoire Gouvernance et Paix ‘’OGP asbl’’ par rapport à la gouvernance minière au Sud-Kivu, démontre que cette province est riche en coltan, en Or, en Bois, en Argent, en Cassitérite, en Platine, en Cuivre, en Titane, en Fer et en Gaz méthane pour ne citer que ceux-là. Malheureusement, le Sud-Kivu a du mal à décoller par manque de moyens financiers nécessaires malgré les potentialités économiques qu’elle regorge. Les députés constatent que c’est une galère financière qui serait dû à la non transparence dans la gestion de l’exécutif provincial.

Lire aussi: Sud-Kivu : Ngwabidje « champion » dans la spoliation des maisons de l’Etat (société civile)

Très souvent, au sortir d’un gouverneur au Sud-Kivu doit laisser non seulement un trou vide derrière lui, mais aussi des dettes contractées dans différentes banques au compte de la province. Si chaque gouverneur doit laisser des dettes après avoir dirigé une province stratégique comme celle-ci, Où vont réellement les ressources de la province ? S’interroge plus d’un Sudkivucien

‘’Il y a une opacité dans le processus de recouvrement des taxes par l’entreprise E-Gov dont le paiement se ferait sur un numéro de téléphone mobile.  La DPMER est politisée, ses agents sont recrutés sur base des corruptions en violation de la procédure. Jusqu’à dépasser largement la ligne rouge de 125 agents à 700 agents. Il y a un litige entre le club des pétroliers et la province sur la gestion des taxes moyennant 60FC par litre pour la construction de la province. Des marchés publics mal négociés qui feraient perdre à la province beaucoup d’argent au profit de soi-disant partenariat public-privé,’’ clarifie  le député Baseme Luvuga.

Une commission d’enquête à mettre en place

Après un long débat sur la procédure de l’enquête, 29 sur 36 députés présents dans la salle plénière ont votés pour le début de l’enquête. Ils se sont convenus que cette nouvelle démarche va permettre d’identifier et traduire en justice tous les acteurs publics et privés impliqués dans la corruption, fraude fiscale et détournements des derniers publics. La commission d’enquête sera composée de 15 députés selon les forces politiques présentes à l’hémicycle afin de faire un état de lieu général avant qu’un nouveau gouverneur ne soit investi.

La population du Sud-Kivu attend voir le travail que va fournir la commission ad hoc qui sera constituée pour enquêter et rétablir les responsabilités selon le degré d’implication de chacun. Les habitants de la ville de Bukavu invitent la justice cette fois-ci de jouer de son indépendance en poursuivant et condamnant tout acteur qui sera jugé coupable ou impliqué dans le détournement des deniers publics.

« Nous sommes satisfaits et pensons que cette fois-ci ces honorables députés pourront travailler. Nous recommandons à la justice de leur faciliter le travail en mettant hors d’état de nuire tous les ennemis de la province qui se retrouveront cités dans le rapport d’enquête.  Nous mettons en garde ces 15 députés qui seront choisis dans la commission, qu’ils ne se laissent pas corrompre comme il en est de leurs coutumes ; qu’ils fassent plutôt preuve de leur honorabilité et de leur probité morale,» interpelle Wakusombwa Jean-Pierre activiste de la société civile de Mwenga présent à la salle de plénière.

Lire aussi:  SUD-KIVU : Depuis que Ngwabidje est là, la province est très mal gérée (députés nationaux)

Amisi Musada Emérite

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp