CRRDC : 24 formateurs en PSBC formés grâce à l’appuis de la FICR au Sud-Kivu

0
145

Le premier secours à base communautaire (PSBC) étant la plus importante des activités que mène la Croix-Rouge au quotidien, la province du Sud-Kivu vient de disposer d’une équipe des formateurs à deux niveaux.

Cet atelier qui a réuni les volontaires en provenance de Kalehe, Idjwi, Uvira et ceux de Bukavu, s’est tenu du 19 au 26 Octobre à l’hôtel Bulungu dans la ville de Bukavu. La formation a été organisée à deux niveaux entre autre, le niveau 1 pour 17 volontaires secouristes formés et confirmés comme des formateurs provinciaux, et le niveau 2 pour 7 formateurs qui ont été recyclés et confirmés comme formateur des formateurs.  Ensuite c’est le secouriste volontaire de la Croix-Rouge qui vont profités de cette expertise des formateurs formés.

La province du Sud-Kivu a depuis un temps présenté un besoin d’avoir un noyau des formateurs en PSBC.  Ce nouveau noyau a accumulé une matière approfondie sur les méthodes et technique pédagogique, les supports pédagogiques, l’élaboration d’une fiche pédagogique, les séquences pédagogiques, la planification d’une session de formation, les premiers secours psychologiques et les gestes vitales d’urgences spécifiques aux victimes et en santé communautaire.

Les formateurs venu du centre national de la Croix-Rouge de la RDC félicitent l’assiduité des ces nouveaux formateurs du Sud-Kivu et pensent qu’ils sont bien outillés comme il se doit.

‘’Nous osons croire que ces formateurs ont renforcés leurs capacités. Je suis rassuré qu’ils sont maintenant capables de former des volontaires à tous les niveaux. Ils resteront à jamais capables d’intervenir rapidement sur les lieux des accidents et permettre la stabilisation des victimes, tout en évitant les éventuelles complications liées à des mauvaises manipulations. Ils sont des professionnels dans le transport des victimes vers le centre de santés adéquates où ils pourront être pris en charge,’’

rassure Didier Mokamba, le chef de centre national de la CRRDC.

Avec ses Milliers des volontaires formés, la Croix-Rouge de la République Démocratique Congo (CRRDC) est aujourd’hui l’un des acteurs principaux de la réponse humanitaire d’urgence au pays.

La Fédération Internationale de la Croix-Rouge qui a financé cette activité rassure sa satisfaction pour sa réussite.  

‘’Je suis content parce que l’objectif de la fédération est atteint en partie, contant parce que la société nationale est renforcée, contant parce que ces formateurs serons ailleurs pour partager toutes les techniques apprissent. Vous aller aussi exploiter votre savoir pour avoir la vie et sauver des vies.  Chers volontaires, ce n’est que le début du commencement, je vous pris de transférer ces compétences aux différents volontaires dans vos bases respectives. Je vous pris d’accélérer avec des exercices de simulation pour ne pas oublier,’’

Dr Keira repentant de la FICR.

Dans le souci d’atteindre tous les coins de la province, le centre de la formation national a commencé par la formation des formateurs en premier secours à base communautaire pour former et renforcer le la capacité opérationnelle des volontaires. Ce qui va permettre d’atténuer les effets des accidents et faire face aux problèmes prioritaires de la santé au sein de leurs communautés.

Les nouveaux formateurs formés et confirmés affirment de garder à mémoire ce plus beau moment de capacitation, de pratique et de prise de connaissances durant la formation.

‘’Durant cette formation, nous avons travaillé jour et nuit parce que le dévouement était au-delà de nos considérations. Nous venons de comprendre compris que nous pouvons sauver beaucoup de vie humaines avec les matériels simple. Personne d’entre nous n’oubliera jamais ce plus beau souvenir. Nous nous somme tous engagés de nous rendre disponible pour répondre efficacement aux tâches qui nous seront confiés,’’  

précise Dr John Binath Kasisi, nouveau formateur.

Pour sa part, le président du comité provincial du Sud-Kivu, Désiré Yuma Machumu, envisage la mise en place d’autres équipes qui vont former et intervenir dans le fin fond de la province (la partie Sud Sud, la partie Ouest et la partie Nord Nord). Il prétend présenter ce besoin aux partenaires du mouvement pour que les formations continuent au niveau des formateurs et au niveau des volontaires.

La formation est dans l’objectif de renforcer les capacités et les compétences des formateurs en premier secours. A part cela, la CRRDC voudrait aussi disposer d’un corps des moniteurs (formateurs) capable d’assurer la formation de qualité dans le domaine de la gestion des risques des catastrophes.

Amisi Musada Emérite

Lire aussi : https://www.deboutrdc.net/ddh-et-journaliste/action-humanitaire-en-rdc-la-crrdc-compte-lancer-un-vaste-programme-de-sbc-avec-ses-partenaires-au-sud-kivu/

Comments are closed.