+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
EntreprenariatPolitique

Sud-Kivu : Mercycorps et les jeunes de Katana à couteau tiré

603views

Une vive tension s’est observée au centre de Katana territoire de Kabare au Sud-Kivu. Pour cause des jeunes en colère désapprouvent les méthodes d’embauche de l’ong Mercy corps qui importent la main d’œuvre, même la sentinelle. Ces jeunes ont organisé un sit-in au bureau de cette organisation internationale, ce vendredi 24 Juillet.

Sur les papiers affichés au portail de Mercy corps on peut lire : « Nous disons non au sabotage à outrance de l’élite intellectuelle de Katana. Non à la discrimination, oui à l’égalité des chances.  Ils viennent exécuter leurs projets sans penser à nous. Mais nous avons des diplômes dans nos poches ! Que ces gens partent ! Nous en avons vraiment marre ».

Ces jeunes, visiblement très fâchés regrettent de voir que les responsables de MERCY CORPS en collaboration avec certaines autorités locales monnayent certains services.

 « Les agents de Mercy Corps demandent des sous avant d’embaucher. Ils sont corrompus et ils travaillent en complicité avec les autorités du village. Et il y a d’autres abus », regrettent-ils.

Ils regrettent de voir qu’ils sont oubliés au détriment des jeunes de Goma, Bukavu, Uvira et de partout ailleurs.

Pour rappel, dans d’autres contrées de la province du Sud-Kivu les organisations qui s’installent dans la contrée sont obligées d’embaucher au moins 20% d’autochtones. Chose que Mercy corps ne fait pas à Katana, renchérit un acteur de la société civile de Katana.

Depuis Katana

Ladislas K.

 

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp