+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mardi, août 3, 2021
Santé

Bukavu : Deux semaines durant, le manque d’eau décrié au centre de santé Croix-Rouge de Nguba

Ça fait durant deux semaines que l’eau de la Regideso ne coule pas au robinet du centre de santé Croix-Rouge Nguba, situé au quartier Nyalukemba, commune d’Ibanda dans la ville de Bukavu, en Province du Sud-Kivu. La population bénéficiaire de cette structure sanitaire et les gestionnaires s’indignent du silence des autorités compétentes après la coupure d’eau par des agents de la Régideso en cette période de la troisième vague de la pandémie à coronas virus.

Le centre de santé Croix-Rouge Nguba est une structure sanitaire qui sert au moins 33.631 habitants dans l’aire de santé de Nguba. Dans une correspondance adressé aule Directeur de la Régideso/Sud-Kivu, la société civile sous noyau de Nyalukemba, les infirmiers du centre Croix-Rouge de Nguba et la population s’insurgent contre les décisions de la Régideso, de déconnecter cette structure sanitaire de l’eau et au non-respect de la lettre N°E/4/SG/0/0203 du 29 Mai 2011 du secrétariat Général à l’énergie et celle du 03/05/2006 de la division de Budget.

A en croire nos sources, les structures de la Croix-Rouge sont exonérées des axes de l’Etat par une lettre du niveau national et accompagne par celle de la Division de Budget au niveau Provincial. Mais la Régideso insiste sur le paiement des factures des consommations  de l’eau de la Régideso par la structure sanitaire, centre Croix-Rouge de Nguba. Ces derniers renseignent que cette décision a été faite par  le Directeur Provincial de la Régideso lors de l’entretien avec la délégation du centre Croix-Rouge de Nguba accompagné des membres de la société civile sous noyau du Quartier Nyalukemba le 18 Juin dernier 2021 au bureau du Directeur Provincial de la Régideso.

Contacté par la rédaction de Deboutrdc, l’infirmier titulaire du centre de santé Croix-Rouge Nguba, monsieur Abel Murhesa, a fait savoir qu’une confusion est semée dans le chef de la population par la Régideso, la SNEL et le ministère du budget.

« Le niveau national a écrit à la Régideso et la SNEL concernant les factures de la consommation de l’eau et l’électricité. Pour la SNEL, ils ont respecté la décision hiérarchique mais la Régideso fait savoir que nous sommes exonérée seulement des taxes et non des factures des consommations de l’eau. La présidence de la Croix-Rouge au niveau Provincial a même montré à la Régideso la lettre que la Division du Budget a adressé à la Régideso pour les factures des consommations de l’eau de la structure Croix-Rouge de Nguba, que la Régideso envoit ses factures au budget. Malgré tout cela, nous sommes déconnectés par la Régideso il y a deux semaines sans eau, » s’indigne Abel Murhesa, Infirmier Titulaire du centre Croix-Rouge de Nguba

A notre source d’ajouter ;

« On ne comprend plus rien de voir que deux institutions de l’Etat, l’une peut respecter la décision du niveau national car désormais toutes les factures des consommations du courant électrique sont envoyés au ministère du budget, mais l’autre décide de nous déconnecter de l’eau sans mesurer les conséquences auxquels les malades sont exposés par manque d’eau, » ajoute-t-il.

Contactée, la Regideso promet de nous relancer incessamment.

Rappelons que les plaidoiries de la présidence au niveau de la province s’oriente dans le but de décrocher un arrêté ministériel national pouvant garantir les structures de la Croix-Rouge le droit du non-paiement des factures des consommations du courant électrique et de l’eau.

Par Carine Bintu

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net