+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Actualité

SUD-KIVU : journée internationale des fonctionnaires, dans tous les pays sauf dans le mien (Gervais Cira)

217views

La journée internationale des fonctionnaires de l’Etat célébrée le 23 juin de chaque année, serait une réussite ailleurs mais un échec au Congo.  La jeunesse décrit leur  non intégration dans des instances de prise des décisions. Elle recommande la mise en retraite des fonctionnaires âgés tout en recommandant la considération de leur diplôme.

Historiquement, le Congo Belge n’avait pas de fonctionnaires au vrai sens du mot. Seuls le Panda Farnana, le Bolamba qui étaient considérés comme des auxiliaires des fonctionnaires Belge.

Ce n’est qu’à l’accession du Congo à l’indépendance que ces auxiliaires vont devenir des vrais fonctionnaires de l’Etat. Certains sont devenus  ministres, d’autres des directeurs et ont eu des avantages liés à leur privilège.

Pour le CT Gervais Ciralirhwa, pendant la période de Mobutu, les fonctionnaires de l’Etat avaient droit aux soins médicaux gratuits, aux logements.

’Ils avaient accès aux cartes d’ayant droit aux soins médicaux et transport sans compter son salaire. Aujourd’hui je crois que le fonctionnaire congolais n’existe plus, puisqu’il n’est pas logé, il n’est pas soigné, il n’est pas transporté. Il est mal payé et irrégulièrement payé. Je propose à ceux qui nous dirigent aujourd’hui, s’ils veulent que nous puissions comprendre qu’ils militent pour le bien-être du pays, qu’ils dépassent les progrès social accomplit par kasavubu, par Joseph Désiré Mobutu ’’

 Du fonctionnaire à la politique, un monde à l’envers

Les fonctionnaires de l’Etat sont ceux qui tiennent l’Etat même quand la politique est absente. Comme sous d’autres cieux (en Belgique), le gouvernement peut ne pas exister et l’administration continuera à tenir l’Etat.

 Fonction public la jeunesse ne se retrouve pas

 Cette journée n’a pas raison d’être célébrée aussi longtemps qu’elle n’a aucun impact positif dans la vie de la jeunesse Congolaise.

Pour Elvis Mupenda de la Ligue des jeunes Afrique pour la paix et le Développement c’est une journée démagogique au Congo Kishasa.

‘’ C’est une journée de démagogues qui se trouve toujours dans des slogans, alors que ça pouvait normalement  voir comment est-ce que les travailleurs sont en train de vivre. Des jeunes cadres universitaires intègrent  facilement la fonction publique ? Est-ce que la fonction publique est utile pour la jeunesse congolaise ? On demande à un jeune qui quitte l’université d’avoir une expérience professionnelle de 5ans. Nos gouvernants sont dans de fausses urgences et leur vision est ailleurs alors que la jeunesse est majorité,’’ décrit Elvis Mupenda.

Mupenda appelle la jeunesse à se prendre en charge en créant des activités génératrices de revenus.

Signalons que plusieurs offres sans issue s’organisent dans différentes entreprises de l’Etat et jamais les jeunes chercheurs d’emploi sont contactés. Tous se clôturent par népotisme et tribalisme.

Par Patrick Babwine

Leave a Response