+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Consolidation de la paix

Nord-Kivu : 9 villages de Rutshuru vidés de leurs habitants, la notabilité de Rutshuru alerte

222views

Des rebelles armés non autrement identifiés ont réussi à attaquer plus de 3 villages dans le Groupement Jomba en territoire de Rutshuru, dans la province du Nord-Kivu, la nuit du dimanche 7 novembre.  La même source signale que c’est depuis le vendredi passé que la présence des personnes inconnues avait été signalée sur le sol de Rutshuru.

Aimé Mbusa Mukanda, notable de Rutshuru, joint par Debutrdc.net, informe qu’il y a un déplacement massif de la population dans les villages Chanzu, Ndiza, Runyoni, chinyangurube, Gitovu, Nyakiliba, Nyarubara, nyangira, Rwanguba et Rubona, dans le groupement Jomba.

« C’est puis tôt le matin de ce lundi que la population s’est déplacée en quittant ces villages vers le territoire de Rutshuru centre, d’autres vers Rubare, Kiwanja, Bunagana, Ntamugenda et aussi vers Rurahi. Plusieurs personnes qui se sont dirigé vers Bunagana quand les ougandais ont ouvert la barrière, elles se sont réfugiées en Ouganda », renseigne Aimé Mbusa Mukanda.

Ce notable de Rutshuru regrette de voire que plusieurs villages dans ce territoire n’ont pas un nombre suffisant des militaires. Chose qui est un grand danger pour la sécurité des habitants.

 « Nous demandons à notre gouvernement central de pouvoir renforcer la sécurité au niveau de frontières car les barrières trop souvent sont moins sécurisées. Tu trouveras à une frontière il y a seulement cinq militaires, et s’ils sont nombreux, ce qu’ils sont à dix. Nous invitons notre gouvernement à sécuriser les habitants et qu’il pense aussi à renforcer le camp militaire de Rumangabo en Militaire.  Nous lançons aussi un appel fort à la CIRGL pour l’identification de ces ennemis en toute urgence, ajoute Aimé Mukanda.

Notons que jusqu’à présent les affrontements continuent entre les FARDC et ces rebelles. La population continue de se déplacer et l’on signale des morts et des blessés graves.

Marie Bisimwa depuis Goma

 

Leave a Response