+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, mai 19, 2021
Azanga niée par tous dans le quartier Nkafu
Azanga niée par tous dans le quartier Nkafu
Politique

QUARTIER NKAFU : La réhabilitation de Christine Azanga suscite des grognes et contestations s’enregistrent

16204views

Suspendue depuis le 06 Aout 2020, Christine Azanga est réhabilitée de ces fonctions depuis le moi de Janvier. Des voies fusent de partout pour dénoncer la réhabilitation de Christine Azanga Matazi. Les forces vives, la notabilité et les cadres de Base dément l’information que le Bourgmestre  de la Commune de Kadutu serait entrain de faire circuler dans l’opinion  précisant que le Gouverneur du Sud-Kivu  l’aurait instruit  de réhabiliter  la chef du Quartier  de Nkafu. L’incriminé rassure que tout s’est passe dans le respect administratif, car sa suspension était une mesure administrative et conservatoire, mais non une révocation.

5 mois de suspension, Matazi pense qu’administrativement par là, c’était une erreur déjà consommée, elle félicite le maire de la ville qui avait instruit au bourgmestre de la réhabiliter conformément à l’article 41 et 62 portant statut des agents des carrières et elle rassure qu’elle a le soutien de sa population ainsi que  de la majorité de cadres de base qui partageraient sa vision.

Précisons que c’était au cours d’un forum du quartier tenu en daté du 5 janvier 2021 que certains cadres de base ont démontré que l’ancien chef du quartier n’est pas la hauteur de diriger  Nkafu, car elle aurait perdu la confiance de ses administrés. Contacté, la chef du quartier Nkafu dénonce l’acharnement contre sa personne et condamne la personne qui serait entrain d’instrumentaliser une franche de population.

”Ce n’est pas toute la population qui  conteste ma réhabilitation, je sais qu’il y a une dame Didienne Wamunzila qui est en train d’instrumentaliser une franche de population parce qu’utilisée par quelques membres de la société civile. J’ai été suspendue et la suspension n’est pas synonyme de révocation. nous savons qui sont derrière toutes ses manigances du genre à déstabiliser le quartier au lieu de travailler pour l’intérêt du peuple ils ne font que privilégier leurs intérêts. Quoi de plus normal que de me reclasser après 5 mois d’absence au quartier? ” déclare Christine Azanga la chef du quartier Nkafu suspendue.

BUKAVU/ NKAFU : L’insécurité s’impose, les cadres de base préconisent des mesures drastiques

Signalons que dans  une rencontre que le ministre de l’intérieur aurait eu avec certains cadres de base pour tenter remettre de l’ordre dans la boutique, ces derniers ont proposé au patron de la sécurité en province d’organiser un dialogue social.

‘’ Nous ne sommes pas prêts à travailler  avec Christine Azanga. Pourquoi les autorités insistent et pourtant elle est désavouée par toute la population ? Nous savons qui l’étourdit et nous disons que le ministre de l’intérieur ne puisse pas réhabiliter cette dame, sinon il risque de tomber dans un piège. Dans le quartier n’avons nous pas un autre nom d’une femme compétente ?’’ S’interrogent les cadres de base.

La société civile sous Noyau de NKAFU met en garde tout Celui qui chercherait à déstabiliser leur quartier par des manigances de réhabiliter clandestinement Christine AZANGA Matazi à la tête dudit quartier.

‘’ Après avoir  contacté les proches du Gouverneur qui ont  précisé  que le Gouverneur, ni son ministère  de l’intérieur  n’ont   jamais  posé aucun acte administratif de ce genre. La population  de NKAFU  attend la nomination  d’un chef de Quartier  capable  de relever  les défis entrepris par AZANGA sous la bénédiction  de son Bourgmestre,’’ peut on lire dans une correspondance de la société civile.

Tout en s’opposant à ce qu’ils qualifient de machination longtemps entreprise par Bakao Munyole et Azanga mettant en cause l’action du gouverneur Théo Kasi, cette structure demande au gouverneur d’être stricte ;

‘’ Les forces vives, la notabilité et les cadres demandent  à  l’autorité  provinciale  de lever cette confusion en infligeant  des sanctions  à  ce Bourgmestre comme il l’a fait  pour l’ancien  Maire  de la Ville de Bukavu,’’ peut on lire

Rappelons Azanga Matazi est désormais la répondante numéro Un dans le quartier Nkafu depuis le mois de janvier, nous a t elle confirmé dans un entretien accordé à la rédaction. Tout en remerciant tous ceux là qui l’ont soutenu, particulièrement le maire Bilubi, elle appelle tout le monde à l’Unité et l’amour pour l’intérêt de son quartier.

Pour toute autre précision contactez la rédaction au numéro +243 893204777

Patrick Babwine

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net