+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, décembre 1, 2021
Politique

Sud-Kivu : clôture de la session ordinaire à l’assemblée provinciale

La session parlementaire ordinaire de mars a été officiellement clôturée à l’assemblée provinciale  du Sud-Kivu ce mardi 29 juin 2021. Le président de cet organe délibérant, Zacharie Lwamira, a signalé que plusieurs matières  ont été réalisées au cours de la cession qui venait de se clôturer.  Notamment ; la  proposition de  trois édits  envoyés dans des commissions pour un examen approfondi, l’édit portant agents de carrière, édit portant création de la fonction publique, la proposition d’édit portant gestion et conservation des zones humides et celui portant sur la nuisance sonores en province.

Alors que certains participants à cette plénière, décrient l’inactivité des élus à l’assemblée provinciale du Sud-Kivu, le président de cet organe quant à lui, rassure qu’ils sont satisfait d’avoir réalisé à 90% leur prévision.

‘’ Plusieurs matières ont été traitées au cours de cette sessions de mars. Nous nous régissons des réalisations de l’assemblée provinciale qui sont évalués à 90% ; néanmoins il y a eu plusieurs défis liés au fonctionnement de l’assemblée provinciale. Mais aussi le non paiement des émoluments des députés qui est évalué à 13 mois d’arriéré,’’ a signalé Zacharie Lwamira, président de l’assemblée provinciale.

Toujours dans le cadre de réalisation en province, dans le secteur d’infrastructure, dans son speech, Lwamira, a salué les efforts des autorités en province pour avoir réhabiliter la RN2.  Et une partie de la RN5 à Lwanga.

Ce dernier plaide pour le rétablissement de l’autorité de l’Etat pour faciliter un certain nombre des choses qui piétinent encore.

Pour Bugeme Lushuli, le discours du président de l’assemblée provincial, c’est un discours populiste taillé sur mesure.

’C’est déplorable d’entendre un tel discours décevant étant donné que  nous savons le théâtre qui anime cette structure qui se veut d’une probité morale. C’est avec déception que Lwamira peut nous dire qu’ils sont satisfait à 90%, sans vraiment honte ni conscience il se permet de dire que les choses ont marché et encourage même l’exécutif pour avoir réhabilité la RN2 et la RN5 et pourtant plusieurs véhicules ont sombré dans le lac Tangnyika précisément à Lwanga ? C’est une bande des copains qui se protègent dans le mal ; la population doit tirer une leçon et comprendre le genre d’élus que nous avons,’’ a-t-il regretté.

Signalons qu’au cours de cette législature, plusieurs observateurs jugent le bilan de ces deux ans de négatif. D’aucun pense que le gouvernement national à choisi de ne pas payer les émoluments des députés provinciaux pour permettre aux autorités provinciales d’avoir une main mise sur les élus.

Patrick Babwine

Leave a Response

Open chat
Bonjour!
Deboutrdc.net est à votre écoute!
Vous voulez nous contacter? Cliquez juste ce bouton à coté!
× Contactez l'équipe de deboutrdc.net