+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Justice

Sud-Kivu : Des activités judiciaires perturbées à Bukavu

292views

Chose promise, chose faite. Comme annoncé, des agents et fonctionnaires de l’ordre judiciaire du Sud-Kivu ont décrété un mouvement de grève ce lundi 6 septembre 2021. Ces derniers réclament le paiement des arriérés de leurs salaires et primes d’environ dix ans, leur détachement de la fonction publique ainsi que la promotion dans leurs postes. 

A en croire les grévistes, il est inconcevable de passer dix ans de service sans qu’on ait une promotion. Ces derniers souhaitent être gérés par le Conseil Supérieur de la Magistrature, à la place de la fonction publique.

 « Ces agents ont déclenchés une grève pour revendiquer leurs salaires et primes qu’ils n’ont pas reçu depuis 10 ans, ils exigent d’être détaché de la fonction publique pour être géré par le Conseil Supérieur de Magistrature, ils demandent aussi aux autorités compétentes de les promouvoir dans leurs postes car l’on ne peut pas terminer 10 ans dans un poste sans promotion », a indiqué Monsieur Jacques Musafiri, Président syndical.

De son côté, le bureau urbain de la société civile de Bukavu plaide pour l’amélioration des conditions de vie de ces agents et fonctionnaires de l’ordre judiciaire du Sud-Kivu. Il demande à l’autorité compétente de se pencher aux problèmes de ces agents afin qu’une solution soit trouvée dans un bref délai.

« Le bureau urbain demande aux autorités compétentes de suivre de près ces revendications et qu’elles apportent urgemment des solutions aux problèmes de ces agents car, les activités sont perturbées au parquet de Bukavu et les justiciables deviennent les victimes de cette perturbation », a déclaré Jackson Kalimba, président du Bureau urbain de la société civile.

Selon le constat fait par un reporter de deboutrdc.net, des portes sont fermées et les activités semblent paralysées au parquet de Bukavu.

Leave a Response