+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
lundi, juin 21, 2021
Environnement

Sud-Kivu : Les espaces humides voués à la disparition, des voix se lèvent et invitent à la protection des Ecosystèmes

15999views

Une journée mondiale de l’environnement célébrée sous le thème la ‘’restauration des Ecosystèmes’’, le bureau de coordination de la société civile de la ville de Bukavu déclare être en train d’assister impuissamment à la destruction quotidienne de l’environnement.  Pour Nene Bintu, la question environnementale est un souci majeur, néanmoins elle en relève deux problématiques qui sont entre autres : la problématique  de la gestion des déchets et celle du changement climatique.

Dans ses propos, Néné Bintu remonte ses arguments sur le fait que la destruction de l’environnement est occasionnée, d’une part, par la population qui est censée protéger celui-ci et de l’autre l’irresponsabilité des dirigeants.

« Nous sommes en train d’assister d’une manière impuissante à la destruction de l’environnement. Notre environnement comme terre commune est détruit par nous-mêmes du jour au lendemain à travers différentes actions.  Nous abattons des arbres en désordre, jetons des déchets partout  ce qui fait qu’ils nous reviennent en des catastrophes naturelles, » a-t-elle souligné.

En dehors de la société civile, l’élu provincial de Walungu et ancien président de la commission environnement à l’assemblée provinciale 2018, appelle, non pas à une célébration de la journée de l’environnement au Sud-Kivu, mais à une prise de conscience du danger que présente la destruction de celui-ci.

« C’est bon de célébrer, mais c’est encore mieux d’évaluer parce que l’on voit toujours les mêmes effets. On assiste aussi à une destruction à grande échelle de l’environnement notamment la déforestation qui ne fait que continuer face à un changement climatique accéléré, » Renseigne David Mubalama Namunyu

Notons que certains chercheurs pensent que la protection de l’environnement devrait interpeller les autorités en interdisant, des constructions anarchiques et sur des flans de montagnes, la spoliation de dix mètres de rives ainsi que le déboisement qui sont des facteurs responsables de la dégradation de l’environnement.

Par Patrick Babwine et Hortense Zabona.

Lire aussi:

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net