+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, décembre 1, 2021
ActualitéPolitique

SUD-KIVU : Validation des suppléants PPRD, l’assemblée provinciale ne cautionne pas le flou du PPPD.

  Le secrétaire provincial du PPPD/PPRD demande à l’assemblée provinciale du Sud-Kivu de valider les mandats de deux suppléants qui devront remplacer les députés PPRD nommés dans le gouvernement Ngwabidje2. En réponse, l’organe délibérant lui dit de s’acquitter tout d’abord des irrégularités dues à un flou entretenu entre PPPD et PPRD.

Dans une correspondance adressée à l’assemblée provinciale du Sud-Kivu le 11 novembre 2021, le secrétaire provincial du PPPD/Sud-Kivu demande la validation du mandat de deux suppléants du PPPD/PPRD en remplacement de deux députés nommés ministres au sein du gouvernement provincial. Pour la commission politique, administrative, juridique et droits humains PAJ de l’organe délibérant, il existe un flou entre le PPRD et le PPPD, en ce sens que ce dernier n’existe ni comme parti et moins encore comme plateforme dans les annales de l’assemblée.

Pour ce faire, dans une lettre du 21 novembre 2021 au secrétaire du PPPD/Sud-Kivu, l’assemblée lui demande de s’acquitter tout d’abord des irrégularités autour de ce flou entretenu entre le PPPD et le PPRD afin de lui permettre d’être en ordre avec son rapport à présenter à la plénière.

Bien plus, cette commission fait état d’usage des faux de la part de la personne signataire de ladite correspondance.

« Cependant la commission constate un flou entretenu dans la forme de cette correspondance. En effet, le signataire estime être le représentant provincial du PPRD/PPPD, un regroupement ou un parti qui n’existe pas dans les archives de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu. A cela s’ajoute le fait que le document porte le sceau du PPRD et non pas du PPRD/PPPD moins encore du PPPD mais avec entête PPPD en plus des qualités douteuses du signataire, un secrétaire administratif », peut-on lire dans cette correspondance dont deboutrdc.net s’est procuré une copie.

En outre, la commission PAJ demande au PPPD de lui faire rapport dans un  délai ne dépassant pas 48heures afin de lui permettre de déposer son rapport au bureau définitif de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu en vue de sa présentation à la plénière la plus proche.

Par ailleurs, le PPRD par l’intermédiaire de la plateforme Gardiens du temple, une de ses structures membres s’oppose catégoriquement à la lettre du 11 novembre 2021 au motif de la non-approbation sur un quelconque accord pour ladite validation.

Signalons que dans un communiqué signé par le rapporter de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu, le député Jacques Kamanda appelant les députés provinciaux à prendre part à la plénière du mardi 23 novembre 2021, il est prévu la validation du mandat des suppléants des députés qui ont intégré le gouvernement provincial Ngwabidje2.

Hortense Zabona

Leave a Response

Open chat
Bonjour!
Deboutrdc.net est à votre écoute!
Vous voulez nous contacter? Cliquez juste ce bouton à coté!
× Contactez l'équipe de deboutrdc.net