+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
lundi, juin 21, 2021
Actualité

SUD-KIVU : Wazee Wetu, la jeunesse conscientisée pour la prise en charge de viellards

15998views

Une campagne de sensibilisation sur la prise en charge des personnes de troisième âge a été initiée par la plateforme Wazee Wetu, WAWE. C’est dans le but d’amener les jeunes à la conscientisation sur la place qu’ils occupent dans la prise en charge de vieillards. Lors d’un entretien avec Deboutrdc.net, le responsable de cette structure, a essayé d’expliquer comment les jeunes jouent un rôle important dans le soutien aux vieillards et leur apport non-négligeable dans l’amélioration des conditions vitales de ces derniers.  

Dans ses propos, Maria Masson, secrétaire exécutive de Wawe,  a fait savoir que, le bien être du vieillard doit être assuré par les jeunes. Selon notre source, le vieux ne doit pas être abandonné à son triste sort, mais devrait à tout prix bénéficier du soutien de la jeunesse pour leur assurer une prise en charge efficace.

« Nous voulons seulement créer des acteurs générationnels pour que les jeunes comprennent que le chemin est long et sont aussi appelés à vieillir un jour. Avec le rôle que la jeunesse joue, les jeunes doivent comprendre que leur vie dépend des vieux. De ce fait ils sont appelés à les côtoyer et à avoir un échange avec eux, » a déclaré Maria Masson.

Et d’ajouter, l’acceptabilité des vieillards dépend de l’implication des jeunes.

« Nous voulons créer un monde meilleur, un monde dans lequel tous nous vivons ensemble. La jeunesse d’aujourd’hui est la vieillesse future. La mission est de voir une communauté ou tout le monde vit. Les jeunes, les vieux et les parents doivent former une famille où tout le monde est accepté, » renseigne Maria Masson.

En outre Christophe Bahizire, Président du Conseil d’Adminitration de W          awe, ajoute que la jeunesse ne doit pas considérer un vieux comme une personne qui n’a pas besoin de vivre mais, selon lui, le vieux est un baobab culturel qui mérite d’être arrosé même en plein moment d’averse.

« Le vieux étant un patrimoine, la jeunesse a le devoir de s’approcher de ce dernier pour essayer de reconstruire la communauté en musant sur certaines valeurs qui ont été depuis longtemps bafouées. La prise de conscience de la jeunesse est une forme d’intégration des jeunes et une certaine manière de les amener à adhérer à l’idée que la prise en charge des personnes de troisième âge découle de leur perception du cycle de la vie, pour juste dire on est jeune aujourd’hui, mais demain on ne le sera plus, » renchérit Christophe Bahizire.

Par Hortense Zabona

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net