+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Insécurité

BENI : la déclaration de JED sur la mort du journaliste Samuel Sirasi rejetée en bloc

294views

La vérité sur la mort du journaliste de Rwenzori Voice Radio dans la ville de Béni, au Nord-Kivu, Samuel Sirasi demeure  non connue. Selon l’organe de presse Journalistes En Danger JED, le regretté s’était suicidé parce qu’il avait un pénis malformé.  Le confrère et proche de ce dernier, Trésor Malu, rejette en bloc cette affirmation de JED et pense que, Samuel Sirasi aurait été assassiné.

Retrouvé mort  dans un champ, le 20 avril 2022, la disparition de Samuel Sirasi fait jaillir des commentaires dans le chef de ses siens.  Trésor Malu indique que, JED aurait dû mener des enquêtes sérieuses avant de publier quelque chose sur la mort de ce chevalier de la plume.

Selon le journaliste Trésor Malu, il est vraie que Samuel Sirasi avait des problèmes de santé depuis 2019 mais selon ce dernier, son confrère n’avait jamais pensé mettre fin à sa vie. Trésor Malu fait savoir néanmoins que, le feu Samuel Risasi a été victime de kidnapping dans la ville de Goma au cours du mois de mars.

« Il était kidnappé par les inconnus puis relancer après, il m’avait appelé pour lui mettre en contact avec un chauffeur de l’agence Congo Safari, malheureusement il était arrivé à Béni le 11 avril 2022 sans m’informer, il est allé dans le secteur de Rwenzori où il a été retrouvé déjà pendu », a-t-il fait savoir.

D’ajouter, notre source fait savoir également qu’il connait Samuel Sirasi comme un homme de foi qui ne pouvait jamais mettre fin à sa vie quelque soient les circonstances. Ce dernier pose question de savoir pourquoi  la mort de son confrère intervient juste après les menaces dont il a été victime.

Bien plus, Trésor Malu pense que JED, devrait laisser le temps au temps pour que les enquêtes en cours donnent les vrais résultats avant de publier quelque chose sur la mort de son confère.

« Je fais parti de journaliste en danger JED mais  j’ai jugé la déclaration précitée. Nous sommes sur terrain et nous regrettons comment un organe situé à  plusieurs kilomètres peut donner une information dans moins d’une journée sans mener des enquêtes sérieuses », a-t-il dit.

Pour rappel, Samuel Sirasi était âgé de 24 ans, journaliste de carrière et assistant à l’Université Officielle de Semuliki.

Delphin Kayilanda

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp