+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Santé

Beni: Quand la guerre nourrit le viol (Charline Wakine)

163views
Le monde entier célèbre chaque 04 mars la journée dédiée à la lutte contre l’exploitation sexuelle.
Pour ce faire votre média a contacté madame Charline Wakine, femme leader dans les organisations qui prônent le genre dans la ville de BENI dans la province du Nord Kivu.
Elle parle de plusieurs causes qui sont à la base des différents cas d’exploitation  sexuelle dans  la ville de Beni.
Elle parle notamment du problème de l’insécurité qui gangrène la région de Beni depuis longtemps .
Cette situation amène aux familles d’entrer dans la pauvreté sociale et humanitaire.
Les jeunes filles ainsi que les femmes abandonnent de force leurs maisons et richesses et cette  situation de vulnérabilité  les pousse à céder à plusieurs cas d’exploitation sexuelle  dans l’objectif de viser un petit intérêt social.
Parfois il y a d’autres qui sont exploitées pour cause de la recherche de poste mais cette pratique est moins rare que la première. Notre source a poursuivie en disant que parfois dans un cas d’exploitation sexuelle où la victime cherche un poste dans une entreprise la victime se cache ,elle ignore parfois qu’elle est abusée ou exploitée sexuellement.
Parlant ainsi des conséquences de cette pratique notre  source indique que les conséquence sont multiples mais elle a cité par exemple la transmission des maladies sexuellement transmissibles IST,VIH et autres. Les exploitations sexuelles créent  aussi des grossesses indésirées,la marginalisation dans la communauté, des troubles mentaux de la part de la victimeet d’autres conséquences.
Elle souhaite une mise en place du programme entrepreneuriat aux jeunes filles et garçons, le rétablissement de la situation sécuritaire dans la zone Est du pays, améliorations des conditions socio économiques des citoyens.
Mais aussi les parents doivent traiter avec dignité leurs enfants pour qu’ils tombent jamais victimes de cette pratique.
Delphin Kayilanda

Leave a Response